Pénurie de profs : le casse-tête de l'académie d'Amiens

Photo d'illustration. / © MARTIN BUREAU / AFP
Photo d'illustration. / © MARTIN BUREAU / AFP

L'académie d'Amiens connait une pénurie de professeurs. Les parents et les élèves s'inquiètent, et les proviseurs tentent de trouver des solutions d'urgence pour faire face.

Par RI avec Camille Di Crescenzo

Comme les académies de Créteil et Versailles, l'académie d'Amiens connait une pénurie de professeurs. Pas assez de candidats, une région peu attractive, le résultat est alarmant. À Péronne par exemple, les élèves de terminale STi2D (Sciences et technologies de l'industrie du développement durable) du lycée Pierre Mendès-France n'ont pas de professeur dans leur matière principale, ce qui leur fera à la Toussaint 63 heures de cours à rattraper.

Des parents inquiets


Une situation qui met en danger le parcours scolaire des élèves. Louis, qui passe son bac à la fin de l'année, aimerait intégrer une école d'informatique. Mais depuis la rentrée, il n'a pas eu de cours dans sa matière principale... qui comptera coefficient 12 à l'examen. "On a un gros problème au niveau des remplacements de profs !", souffle son père. "Ma fille aussi, qui est au collège, n'a pas de professeur de physique depuis le début de l'année."

Des profs surchargés


Pour le proviseur du lycée, la situation est de plus en plus difficile à gérer. En urgence, il a décidé de répartir les heures des professeurs absents sur l'emploi du temps des professeurs présents. "Les collègues qui se sont impliqués sur ces remplacement en prenant des heures supplémentaires pendant six semaines m'avaient dit dés le départ : "on vous dépanne pendant un certain temps, mais ça ne peut pas durer toute l'année !""

Car si cette solution d'urgence permet de combler les trous, elle n'est pas viable à long terme. "On ne peut pas demander à trois profs de prendre en char 36 heures supplémentaires, ce n'est pas possible.", admet le proviseur.

Et le pire reste peut-être à venir. Comme dans toutes les professions, les pics d'absentéisme sont attendus vers février avec les épidémies de gastro et de grippe.

Un problème global

Mais le problème dépasse l'absentéisme. Cette année, dés la rentrée, 100 postes étaient vacants dans l'académie. 60 le sont encore aujourd'hui. Le rectorat peine à recruter. "L'académie a été un moins bien servie, faute de demandes", regrette Jean-Jacques Vial, secrétaire général de l'académie d'Amiens. "Notre académie n'est pas la plus attractive de France, et ça s'est vérifié encore cette année."

Notre reportage à Péronne

Pénurie de profs dans l'académie d'Amiens
Pas assez de candidats, une région peu attractive : l'académie d'Amiens connait une pénurie de professeurs. Exemple à Péronne où les élèves de terminale STi2D n'ont pas de professeur dans leur matière principale. - France 3 Picardie - Camille Di Crescenzo et Élise Ramirez

 

Sur le même sujet

Bouzincourt (80): inhumation des corps de deux soldats britanniques

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne