Meurtre dans un appartement du centre-ville d'Amiens, une enquête ouverte par la police judiciaire

Une femme a été retrouvée morte dans un appartement près de la gare d'Amiens. A la lecture du scellé apposé sur la porte du logement, il s'agit d'un meurtre.

Une femme a été retrouvée morte dans un appartement situé au 1er étage d'un immeuble en plein centre-ville d'Amiens. Les faits se sont déroulés dans la soirée du jeudi 30 novembre. Selon nos confrères du Courrier Picard, elle aurait été tuée à coups de couteau. 

Un habitant de l'immeuble rencontré sur place nous indique qu'il s'agit vraisemblablement d'un logement loué sur la plateforme Airbnb. Le nombre de boitiers accrochés près de la porte d'entrée en atteste. 

Toujours selon nos confrères du Courrier Picard, le ou les meurtriers n'ont pas encore été appréhendés par les forces de l'ordre. 

La police présente jusqu'en début de matinée 

La police a passé la nuit et une partie de la matinée sur les lieux, nous confirme un habitant vivant sur le même pallier où la victime logeait. Il n'a "rien entendu" lorsque les faits se sont produits et ne connaissait pas la femme en question. Néanmoins, il a tout de même été interrogé par les forces de l'ordre au commissariat.

Sur la porte de la scène de crime, un scellé confirme qu'un "meurtre" s'y est bel et bien produit cette nuit. Le voisin confie : "c'est bizarre de se dire qu'il y a eu un meurtre à côté". 

En arrivant le matin, à 7h45, un ouvrier travaillant sur un chantier dans un immeuble à proximité dit avoir vu la police "en train de mettre des sacs sous scellé dans leur voiture". Le périmètre était fermé autour de l'appartement. "Je ne pouvais pas venir sur le chantier parce qu'ils ont bloqué tout l'accès".

Une enquête est ouverte

Selon l'ouvrier, la police scientifique et la sûreté départementale étaient présentes sur les lieux. "Et certainement, il y avait aussi la police judiciaire qui était sur place. Ils étaient une dizaine quand même à boucler le périmètre", conclut-il en ajoutant avoir commencé sa journée de travail à 9h30, heure à laquelle les policiers sont partis. 

Pour l'heure, l'identité de la victime n'a pas été révélée. Une enquête a été ouverte par la police judiciaire pour faire la lumière sur ce crime. Contacté, le parquet n'a pas encore donné suite à notre sollicitation. 

Avec Claire Giroud / FTV