Arnaque sur un faux site internet : un magasin d'électroménager de Mers-les-Bains victime d'usurpation d'identité

À Mers-les-Bains dans la Somme, une boutique spécialisée dans la vente d'électroménager a été victime d'usurpation d'identité. Elle a découvert qu'un faux site internet a été créé à son nom pour arnaquer des clients qui pensaient faire une bonne affaire.
La boutique Télé Rapid à Mers-les-Bains victime en août 2021 d'usurpation d'identité
La boutique Télé Rapid à Mers-les-Bains victime en août 2021 d'usurpation d'identité © Antoine Roynier / FTV

Depuis quelques jours, le téléphone n'arrête pas de sonner dans la boutique de Nadine Falkman. Au bout du fil, des internautes lésés. "À part porter plainte, je ne peux rien faire pour vous", répond la gérante dépitée. 

Tous pensaient acheter un produit sur le site internet de la boutique installée dans le centre-ville de Mers-les-Bains depuis 1973. "Les gens téléphonent pour venir chercher du matériel que l'on n'a pas, nous confie-t-elle. Je suis catastrophée... Pendant 50 ans, on a tout fait pour que magasin résiste, pour que les clients soient contents. Dès que l'on vend quelque chose on les suit jusqu'au bout. Et maintenant, on nous dit : on ne travaillera plus avec vous. Télé Rapid ça suffit.

À l'identique, sauf le numéro de téléphone

C'est lorsqu'un client s'est présenté au magasin pour venir récupérer un ordinateur d'une valeur de 1000 euros acheté sur Internet que la gérante découvre le pot aux roses. La boutique qui ne possède pas de site internet a été victime d'usurpation d'identité. "Ils ont créé un site tele-rapid.com et tout y est, nous montre Amélie Delannoy, employée du magasin. Jusqu'à la photo de la devanture, les informations sur le magasin... Par contre, il y a des produits, en général assez chers, que l'on ne vend pas comme le baby-foot."

Amélie, employée de la boutique Télé Rapid montre le faux site internet créé avec les informations du magasin
Amélie, employée de la boutique Télé Rapid montre le faux site internet créé avec les informations du magasin © Antoine Roynier / FTV

Sur le site toutes les informations sont identiques. Seul le numéro de téléphone diffère de la véritable boutique. L'arnaque a fonctionné avec au moins 5 personnes pour des montants allant de 1 000 à 1 800 euros. "J'étais sur le point d'acheter un C14 qui est une lunette pour faire de l'astronomie assez performante et assez chère. Là, le prix défiait vraiment toute concurrence, nous explique Claire, une internaute qui a vite senti l'arnaque. On a demandé le RIB, on devait faire le virement. Et puis on a eu des doutes. À la banque, on a refait une vérification du numéro de téléphone et on est tombé sur la vraie propriétaire du magasin Télé Rapid."

Vérifier le mode de réglement

Une situation qui n'étonne pas Me Angélique Crépin, avocate en droit de la consommation. "Des arnaques comme celle-ci, on en a de plus en plus. Internet c'est facile à tromper, indique-t-elle. La première chose à faire quand on ouvre un site que l'on ne connaît pas, c'est d'aller vérifier les mentions légales et regarder que la société existe bien et qu'il y a des conditions générales de vente avec le respect du droit de la consommation et du droit de rétractation.

Dans le cas où le site internet a usurpé l'identité d'une entreprise déjà existante, l'avocate conseille de faire attention au mode de règlement : "normalement, vous devez avoir un règlement super sécurisé avec le http et le s et on ne peut absolument pas vous demander un virement bancaire ou une autorisation de prélèvement."

La propriétaire du magasin et les victimes ont porté plainte. Quant au site internet, après avoir été indisponible durant quelques jours, est de nouveau consultable en ligne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers consommation économie internet