Pass sanitaire : Fort-Mahon installe un centre de tests PCR pour préserver l'activité touristique

Publié le
Écrit par Romane Idres
La municipalité de Fort-Mahon a mis en place un centre de dépistage provisoire pour permettre aux touristes d'avoir un pass sanitaire à jour.
La municipalité de Fort-Mahon a mis en place un centre de dépistage provisoire pour permettre aux touristes d'avoir un pass sanitaire à jour. © Marie Roussel / FTV

Sans pass sanitaire, le nombre d'activités pour les vacances est désormais très limité. Pour que les touristes continuent d'aller au restaurant et dans les lieux de loisirs, la mairie de Fort-Mahon a mis en place un centre de dépistage provisoire.

"Je prends le temps de faire le test pour poursuivre les vacances, pour aller au parc Bagatelle demain et faire profiter les enfants, c'est quand même le but des vacances", explique Anthony, père de famille rencontré par nos journalistes Léna Malval et Marie Roussel dans la file d'attente du centre de tests PCR provisoire de Fort-Mahon. Pas fondalement anti-vaccin, il souhaite attendre encore un peu avant de sauter le pas : "je voudrais qu'on ait juste un peu plus de recul sur ce vaccin." Alors pour obtenir son pass sanitaire, il n'a pas le choix : il doit présenter un test négatif daté de moins de 72h. "Vu la météo, je perds rien !", ironise-t-il. 

Sauvegarder l'activité touristique 

Ils sont nombreux, ce lundi matin, à braver le vent et la pluie pour se faire tester sous le chapiteau installé par la municipalité à 400 mètres de la plage. Certains n'ont pas encore reçu leur deuxième injection, d'autres ne souhaitent pas se faire vacciner. Mais tous veulent profiter de leurs vacances. "C'est contraignant, admet Antoine, qui attend patiemment son tour. Ça prend une bonne heure de temps, mais bon, c'est les vacances, on n'est pas aux pièces !" Beaucoup d'entre eux évoquent le même motif : pouvoir accompagner leurs enfants dans des lieux de loisirs ou profiter d'un verre ou d'un dîner en terrasse. 

L'activité touristique du littoral picard, mise à mal depuis le début de la pandémie, dépend grandement de cette bonne volonté. Notamment les restaurateurs, concernés par l'obligation de contrôler le pass sanitaire à partir de ce 9 août. "Aider le commerce local", c'est d'ailleurs ce qui a motivé Alain Baillet, le maire de Fort-Mahon, à installer ce dispositif deux jours par semaine. Face à l'affluence, il envisage de passer à trois jours par semaine : le lundi, le mercredi et le vendredi, de 9h à 12h30. Touristes et locaux pourront ainsi avoir toujours un pass sanitaire à jour. 

La pharmacie débordée

Jusqu'ici, pour se faire tester, il fallait prendre rendez-vous à la pharmacie de la commune. Mais l'affluence touristique a obligé la pharmacienne a arrêter les tests. "Ce que nous craignions est arrivé, nous avons été débordés, dépassés. J'ai stoppé les tests avec l'activité estivale. On en faisait 10 par jour, là on serait passés à 150 par jour, c'est impossible, confirme-t-elle. Le téléphone sonnait toutes les cinq secondes. Il aurait fallu embaucher une standardiste et quelqu'un pour faire les tests, c'est ingérable."

L'installation de ce centre, dont les tests sont fait par le même laboratoire que celui avec lequel elle travaillait, est donc un soulagement pour elle. Tout le monde peut s'y rendre sans rendez-vous, mais attention : il faut compter un délai de 24h pour obtenir les résultats... Pour profiter au mieux, il faudra donc anticiper un peu. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.