• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

À Péronne, le centre des impôts menacé de fermeture

Le centre des impôts de Péronne (Somme) pourrait bien fermer ses portes d'ici 2021. / © Laurent Pénichou / France 3 Hauts-de-France
Le centre des impôts de Péronne (Somme) pourrait bien fermer ses portes d'ici 2021. / © Laurent Pénichou / France 3 Hauts-de-France

Après son tribunal il y a quelques années, Péronne (Somme) risque de perdre son centre des impôts début 2021. Les 50 salariés sont inquiets pour les usagers : ce service de proximité va disparaître au profit de points d'accueil, ces "maisons France services" voulues par Emmanuel Macron.

Par V.P. avec Sophie Picard

Ils l'ont appris il y a quelques jours, les salariés risquent de voir le centre des impôts fermer d'ici deux ans. Il a beau accueillir plus de 8 000 personnes par an au guichet avec un pic (2 500 personnes) au moment du paiement de l'impôt sur le revenu, cela ne pèse pas lourd par rapport au plan de rédeploiement des services des finances publiques.

Les syndicats exigent le retrait du projet. "La direction nous vend des "points conseil" [les "maisons France service" annoncées par Emmanuel Macron, NDLR] qui rendraient un service de même niveau de qualité, explique Frantz Larchet, représentant FO. On le conteste puisqu'ils seront simplement des locaux vides mis à disposition par les collectivités. Les gens devront prendre rendez-vous par internet et lorsqu'il y aura suffisamment de rendez-vous, les agents des finances publiques se déplaceront au local pour recevoir ces personnes".
 

Vers moins de contact humain ?

Or dans ce secteur rural, nombreux sont les habitants à ne pas avoir d'ordinateur. Même ceux qui déclarent en ligne ont besoin d'un contact humain. À la place du centre des impôts, les usagers auraient affaire à des accueils de proximité, mais il y en aurait 8 seulement sur les 24 tresoreries actuelles.

"Il resterait Friville-Escarbotin, Doullens, Poix-de-Picardie, Montdidier, plus la trésorie de EHPAS à Abbeville, la trésorie des établissements hospitaliers à Amiens, la paierie départementale et la trésorie de Grand-Amiens et amendes. Quelqu'un qui est à Ault devra monter à Abbevile par exemple. On déserte complètement les campagnes, assène Olivier Blondin, délégué de l'intersyndicale. On est pour un service public de proximité et de qualité. (...) Ici, il est ravagé, notamment dans l'est du département." 

Coté direction, on prétend qu'on en est encore au stade de la réflexion. "Je comprends l'inquiétude, mais c'est évident qu'il n'y aura pas de fermeture à la rentrée. Le projet qui est sur la table est un projet qui s'étale sur 3 ans. Il n'y a aucun changement pour 2019. Si changement il y a, ce sera à l'horizon 2020-2022. Encore faut-il déterminer un calendrier et aussi ce qu'il va réellement être fait," détaille Gilbert Garagnon, directeur des finances publiques de la Somme.


La crainte de la distance ou du déménagement

Les salariés des impôts ont chacun des craintes sur leur emploi. "C'est difficile, parce qu'on a tous notre vie de famille ici. Dans le cas où le service est transferé près d'Abbeville, je ne me vois pas partir si loin : je ne me vois pas faire plus 1h30 le matin puis le soir et concilier ça avec ma vie de famille, avoue Isabelle Lefay, contrôleur au service de publicité foncière. On nous propose des solutions, mais on ne sait pas où ça peut nous mener sur le long terme."

Les agents des impots font appel aux élus de l'est du Département, on s'étonnerait de voir disparaître un centre des impôts à l'arrivée du canal Seine Nord Europe.
 

Notre reportage à Péronne (Somme)

À Péronne, le centre des impôts menacé de fermeture
Intervenants : Frantz Larchet, représentant FO; Olivier Blondin, délégué de l'intersyndicale; Gilbert Garagnon, directeur des finances publiques de la Somme; Isabelle Lefay, contrôleur au service de publicité foncière. - France 3 Hauts-de-France - Reportage : Sophie Picard et Laurent Pénichou. Montage : Stéphane Picard.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus