• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“Où sont les femmes?” Une vidéo de Darmanin en campagne pour les européennes fait réagir sur les réseaux sociaux

© Capture d'écran Twitter
© Capture d'écran Twitter

Une "maladresse", pour le ministre et ancien maire de Tourcoing.

Par Q.V avec AFP

Une vidéo du ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, en campagne en Saône-et-Loire pour les européennes avec des élus locaux, était abondamment commentée sur Twitter, les internautes critiquant la composition exclusivement masculine de son entourage.

 

"Que des mecs en costard cravate"

"Où sont les femmes?", s'interrogeaient plusieurs utilisateurs du réseau social, en référence à la chanson de Patrick Juvet. D'autres déploraient de ne voir "que des mecs en costard cravate" ou se demandaient si les candidats de La République en Marche (LREM) "n'avaient pas une femme tête de liste".

Ces images tournées dimanche, sur lesquelles figurent aussi des parlementaires LREM de la région, ont également été critiquées par des élus socialistes, dont l'ancienne ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol.
 

La vidéo de neuf secondes, mise en ligne par Philippe Decroocq, le maire LREM d'une petite commune du département, avait été vue mardi en fin de journée 190.000 fois et avait suscité près de 500 réponses.

 

"Une maladresse"

Cette vidéo "est une maladresse, je le reconnais" mais "elle ne reflète pas du tout la réalité de la journée, un rassemblement avec des femmes et des hommes autour du ministre", a indiqué mardi Philippe Exertier, le référent départemental de LREM.
 

"Notre ADN, c'est l'égalité femme-homme", a-t-il ajouté, en rappelant que la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa a signé vendredi avec ses homologues du G7 une déclaration commune pour "faire de l'égalité femmes-hommes une cause mondiale".

Le programme de la liste aux élections européennes, emmenée par Nathalie Loiseau, prévoit notamment de mettre en oeuvre un "Pacte Simone Veil" pour "harmoniser par le haut" les droits des femmes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview : Cayman Kings, groupe de rock psychédélique

Les + Lus