• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Steenvoorde - Auby - Roye : 3200 pieds de cannabis saisis et six personnes interpellées

3000 à 4000 plants de cannabis ont été découverts ce mercredi matin dans la banlieue de Roubaix. / © DP
3000 à 4000 plants de cannabis ont été découverts ce mercredi matin dans la banlieue de Roubaix. / © DP

Une importante opération de police judiciaire a été menée ce mercredi matin à Steenvoorde, à Auby et à Roye dans la Somme, afin de démanteler une filière de culture de cannabis. Six personnes ont été interpellées.

Par Thomas Millot

La police judiciaire de Lille, qui enquêtait depuis plusieurs semaines sur une filière de culture de cannabis a mené ce mercredi matin un important coup de filet en trois endroits différents à Steenvoorde, Auby, et Roye dans la Somme. 

Lors de l'opération, 3200 pieds de cannabis au total ont été découverts dans trois entrepôts, loués à cet effet. 1600 plants ont été saisis à Steenvoorde, 1600 à Roye et une quinzaine à Auby près de Douai, dans un local où était entreposé du matériel de production "en quantité intéressante", selon la PJ.

Six personnes âgées d'une trentaine d'années à 45 ans ont été interpellées "sans difficulté" et placées en garde à vue précise le parquet de Dunkerque, saisi dans cette affaire. 3 personnes ont été arrêtées à Steenvoorde, une à Roye, et deux autres à Auby. Elles sont pour la plupart déjà connues des services de police pour des affaires liées aux stupéfiants. 


2 millions d'euros de profit potentiel

Durant les opérations de police, une arme de poing et 7000 euros en liquide ont également été saisis. 

Un plant de cannabis pouvant générer 800 euros de profit sur un an en moyenne, ces cultures auraient pu potentiellement déboucher sur un bénéfice annuel d'au moins deux millions d'euros.
Tout le matériel nécessaire (lampes, contrôle de l'hydrométrie) à la culture du cannabis en intérieur était utilisé par les dealers (ici à Steenvoorde). / © Police judiciaire
Tout le matériel nécessaire (lampes, contrôle de l'hydrométrie) à la culture du cannabis en intérieur était utilisé par les dealers (ici à Steenvoorde). / © Police judiciaire

 

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus