• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tempête Miguel : 70 interventions de pompiers dans le Nord et le Pas-de-Calais, 2000 foyers encore privés d'électricité

A Lille, des agents municipaux déblaient un tronc qui s'est effondré sur la chaussée près de la Citadelle. / © Xavier Falempin / France 3 Nord Pas-de-Calais
A Lille, des agents municipaux déblaient un tronc qui s'est effondré sur la chaussée près de la Citadelle. / © Xavier Falempin / France 3 Nord Pas-de-Calais

Les pompiers du Nord et du Pas-de-Calais ont effectué environ 70 interventions dans la nuit de vendredi à samedi, en raison de chutes d'arbres ou de branches provoquées par la tempête Miguel. Ce samedi matin, 2000 foyers restaient privés d'électricité dans les deux départements.

Par YF

Le vent a soufflé très fort la nuit dernière sur le Nord et le Pas-de-Calais : des rafales à 119 km/h ont été enregistrées au Cap Gris-Nez, 108 km/h à Boulogne-sur-mer et 91 km/h à Lille. 

Dans le Nord, les pompiers ont effectué 60 sorties "pour matériaux menaçant la voie publique, dont de nombreuses chutes d'arbres", selon un bilan communiqué ce samedi matin par le SDIS 59. 
 

Chutes d'arbres à Maulde, Douai et Dainville


A Maulde, près de Valenciennes, les sapeurs-pompiers sont intervenus à 19h25, vendredi, pour un arbre tombé ruelle de l'Oiseau, ayant entraîné des câbles électriques, privant d'électricité dix habitations. A Douai, un arbre est également tombé vers 23h40, rue de l'Estanque, endommageant un élément d'éclairage public et deux véhicules, sans faire de blessé.

Dans le Pas-de-Calais, les pompiers ont effectué une dizaine de sorties liées aux intempéries et à des chutes d'arbres ou de branches, d'après le bilan communiqué par le SDIS 62.

Selon Enedis, 2000 foyers étaient encore privés d'électricité ce samedi matin, à 10h, dans les deux départements, dont 850 dans la seule commune de Dainville, près d'Arras.
 

Les autres communes touchées sont Maulde, Somain et Attiches. 

Le Nord et le Pas-de-Calais restent placés en "vigilance jaune" ce samedi par Météo France, des rafales de vent pouvant encore atteindre les 90 km/h dans la journée.
 

Sur le même sujet

Il y a vingt ans, Robert Mugabe, ancien président du Zimbabwe, visitait Amiens

Les + Lus