TNT : pourquoi les problèmes de réception continuent dans les Hauts-de-France

Image d'illustration / © MAXPPP
Image d'illustration / © MAXPPP

Tout simplement parce que la météo n'est toujours pas favorable, expliquent les spécialistes... Frustrant pour les téléspectateurs...

Par EM

"Depuis dimanche à Merlimont-plage, pas de télé ! Pour les gens seuls : génial ! Est ce que ce sera réparé pour nouvel an ?", nous écrit par mail dépitée Brigitte. Comme elle, des centaines d'habitants nous contactent depuis 2 jours pour exprimer leur incompréhension, leur colère ou leur étonnement. En cette période de fêtes, ne pas pouvoir regarder la télé agace.

"A Marquette, on ne capte presque plus rien depuis hier !, confirme Delphine. Mes parents, ont 86 ans et n'ont que ça pour les fêtes !!!! Je n imagine pas qu' ils n aient pas de réception demain pour la fin d'année."
 

"Tout devrait se rétablir à partir du 1er janvier 2020"​​​​​​


Image totalement absente ou saccadée, son robotique... Les symptômes sont les mêmes partout. L'agence nationale des fréquences (ANFR) confirme le problème et affirme qu'il ne sera sans doute pas terminé avant le 1er janvier ou le 31 au soir. "Tout devrait se rétablir à partir du 1er janvier 2020.​​​​​​", écrit l'ANFR.
 

En attendant, une seule solution : la patience. Ne touchez pas votre télé, ne cherchez pas à régler vos chaînes ou pire, à faire réparer votre antenne. Il n'y a rien à faire.
 


L'ANFR appelle ça des "propagations exceptionnelles". En clair, de fortes pressions atmosphériques peuvent parfois permettre à certaines ondes de se propager beaucoup plus loin que d'habitude. Des ondes venues d'Angleterre ou du Danemark qui viennent perturber les ondes françaises. "Dans certaines conditions climatiques particulières, la réception des ondes de télévision devient possible bien au-delà des distances pour lesquelles les fréquences ont été initialement planifiées, ce qui engendre des brouillages", explique l'ANFR sur son site.

Bertrand, un internaute radio-amateur de Bapaume, nous signale d'ailleurs qu'il peut actuellement "contacter des relais vhf se trouvant à plus de 400 km alors que c'est impossible en temps normal." Le site dxinfocentre cartographie le phénomène. Sur la carte ci-dessous, en jaune, les zones où les ondes se propagent de manière exceptionnelle.
 
© CAPTURE D'ECRAN DXINFOCENTRE
© CAPTURE D'ECRAN DXINFOCENTRE

Ces phénomènes sont naturels et peuvent se produire en période de chaleur inhabituelle, ou à l’occasion de changements brusques de températures. C'est ce dernier cas qui est arrivé dimanche : le thermomètre a perdu 6-7 degrés pour flirter avec le 0°C. 
 

"Inadmissible"


L'explication météorologique a rassuré certaines ("Je suis rassuré car je pensais avoir un matériel défectueux") mais énerve d'autres qui trouvent étranger que la météo puisse ainsi perturber la TNT sans qu'on puisse rien faire : "Inadmissible à heure de la technologie, écrit Christian. Impossible de régler le problème. Rendez-nous l'ancienne. Arrêtez le soi-disant progrès."

"Les difficultés de réception liées à ces phénomènes disparaissent dès que les conditions météorologiques se stabilisent ou reviennent à la normale", précise l'ANFR.

A noter que la Normandie et le nord du bassin parisien sont également touchés par ces problèmes de réception TNT. En février, la région Hauts-de-France avait déjà dû faire face à un épisode de propagation atmosphérique, qui avait perturbé la réception des chaînes pendant plusieurs jours.



 

Sur le même sujet

Les + Lus