• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tour de France 2019 : départ le 6 juillet à Bruxelles

Le départ aura lieu à Bruxelles, samedi 6 juillet. / © ALEXANDRE MARCHI MAXPPP
Le départ aura lieu à Bruxelles, samedi 6 juillet. / © ALEXANDRE MARCHI MAXPPP

La 105e édition du Tour de France débute samedi 6 juillet, dans la capitale belge. 22 équipes de 8 coureurs, dont les Nordistes Cofidis, vont participer à cette course, dont l'arrivée est prévue le 28 juillet à Paris.

Par Manon Pélissier avec l'AFP et Matthieu Rappez

3 480 km à parcourir en 22 jours : c'est le défi du Tour de France de cette année, dont le départ est prévu à Bruxelles, le samedi 6 juillet et l'arrivée, à Paris, le 28 juillet.
 

Pour les 22 équipes constituées de 8 coureurs, ils auront à franchir 21 étapes. Parmi elles, deux contre-la-montre, dont un par équipes qui se déroulera à Bruxelles et un individuel qui aura lieu à Pau et cinq arrivées au sommet, à La Planche des Belles Filles, à Tourmalet, Foix, Tignes et Val Thorens.

Deux journées de repos sont prévus le 15 juillet à Albi et le 22 juillet à Nîmes.
 

Une équipe nordiste : Cofidis


Cofidis participe pour la 23e fois consécutive au Tour de France. Quant aux cyclistes, 7 des 8 coureurs de l'équipe ont déjà participé à un grand tour. Ils comptent en particulier sur leur sprinter Christophe Laporte. Sa dernière victoire d'étape remonte à 2008.
 
Tour de France 2019 : l'équipe nordiste Cofidis se prépare
Reportage de Matthieu Rappez


Une course sans Dumoulin, Démare et Froome


Le Tour de France part sans deux des coureurs présents sur le podium de l'année passée : le Néerlandais Tom Dumoulin (2e), en condition insuffisante, et surtout le Britannique Chris Froome (3e), en convalescence après sa grave chute du Dauphiné.

Si Froome, qui visait une cinquième victoire, est contraint à l'absence, d'autres ont fait le choix de renoncer par avance au Tour pour privilégier un autre programme, comme le Slovène Primoz Roglic, 4e en 2018, le Colombien Miguel Angel Lopez et l'Equatorien Richard Carapaz, vainqueur surprise du Giro.

Plusieurs sprinteurs font défaut dans le peloton du Tour 2019. Principalement le Colombien Fernando Gaviria, blessé, le Britannique Mark Cavendish, évincé faute de résultats, l'Irlandais Sam Bennett et l'Allemand Pascal Ackermann et le Français Arnaud Démare, tourné vers d'autres objectifs, et Nacer Bouhanni, jugé hors de forme. 

Quant au Belge Philippe Gilbert et à l'Allemand John Degenkolb, ils ont pour points communs d'avoir gagné Paris-Roubaix et une étape du Tour. Et de n'avoir pas été retenus cette fois par leurs équipes respectives. 

Lors de l'édition précédente, le vainqueur était le Gallois Geraint Thomas. Le Français Romain Bardet avait terminé à la sixième place.
 
L'histoire du Tour de France à Bruxelles en image
Reportage de Matthieu Rappez

La dernière fois que le Tour de France est passé par la Belgique, c'était en 2010 ; la première fois, en 1947. Petite histoire en image du Tour de France à Bruxelles.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus