VIDÉO. Il y a 45 ans, le Royaume-Uni disait "Non" au Tunnel sous la Manche

"Soyons réalistes, à Calais, jamais on n'a sérieusement cru à la réalisation d'un projet vieux d'une bonne centaine d'années."

De quand date ce reportage ?

Ce reportage de 6 minutes date du lundi 20 janvier 1975, il y a exactement 45 ans. Il est diffusé dans le journal de 19H, le soir de l'annonce par le Royaume-Uni que le projet de Tunnel sous la Manche est mis en suspens.
 
Janvier 1975 : quand le Royaume-Uni disait "Non" au Tunnel sous la Manche ©INA

 

De quoi parle-t-il ?

En 1975, cela fait déjà près d'un siècle que l'on parle du Tunnel sous la Manche et plusieurs initiatives ont déjà été abandonnées. Les travaux démarrent en 1973 et un traité est signé en 1974.

Mais le 20 janvier 1975, la crise économique au Royaume-Uni et l'opinion britannique défavorable au projet poussent le Premier Ministre Harold Wilson à abandonner le projet.

 

Qu'y voit-on ?

En 1975, le Tunnel sous la Manche est considéré comme un projet fou auquel plus personne ne croit : "Soyons réalistes, à Calais, jamais on n'a sérieusement cru à la réalisation d'un projet vieux d'une bonne centaine d'années", commente même le journaliste.

Pour autant, il faut indemniser les ouvriers qui ont démarré le chantier des deux côtés, et l'on s'inquiète surtout de l'impact économique que l'abandon va infliger à Calais, à qui l'on a tout promis. 

"Dans la mesure où on met le Tunnel au frigidaire et où on ne sort pas immédiatement un plan d'urgence, on voue le Calaisis à une période de misère qui est extrêmement grave", alerte alors le directeur de la CCI, pour qui "il faut faire très attention si l'on ne veut pas que Calais crève". Il faudra finalement attendre 1981 et l'arrivée au pouvoir de François Mitterrand, 6 ans plus tard, pour que le "serpent de mer" se concrétise.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tunnel sous la manche économie transports royaume-uni international