VIDEO. A Lille, les personnes sans-abri ont pu choisir leurs cadeaux de Noël

Moments de partage et de joie pour les résidents et les bénévoles de l'Abej à quelques jours de Noël. / © FRANCE 3
Moments de partage et de joie pour les résidents et les bénévoles de l'Abej à quelques jours de Noël. / © FRANCE 3

Des bénévoles de l'Abej Solidarité ont accompagné des personnes démunies choisir leurs cadeaux de Noël. 

Par ALJ avec Yves Asernal

L'ambiance est déjà festive au centre d'hébergement de l'Abej Solidarité. Autour d'un café, des personnes sans-abri décident de leurs cadeaux. Oui, une fois n'est pas coutume, ils choisiront le présent qu'ils auront au pied du sapin. 

"Je pense qu'ils ne sont pas habitués, convient Dominique Brenard, bénévole et Père Noël pour la journée. Pour eux, c'est exceptionnel et l'approche est particulière."

Offrir le cadeau désiré par les résidents du centre d'hébergement est possible grâce à un partenariat avec Lilo, un moteur de recherche solidaire. 

"On a demandé à Lilo (un moteur de recherche solidaire) un partenariat, explique Vincent Morival, directeur du pôle logement ABEJ Solidarité, pour pouvoir bénéficier des recettes publicitaires tirées des recherches sur Internet qu'ils reversent aux associations. Ils nous ont sollicités pour animer le "Noël Solididaire". Nous avons proposé à des gens qui sont hébergés dans un centre d'urgence de leur permettre d'avoir un vrai Noël."
 
Reportage d'Yves Asernal et Jean-Christophe Raczy.



Lilo engrange de l'argent à chaque recherche effectuée sur son moteur de recherche. Mais à la différence de Google, les fonds sont reversés à des associations dans plusieurs villes de France. Chacun pouvait devenir Papa Noël, le temps d'une journée ("Rennes du père Noël non fournis", précise le site). 

Les résidents du centre d'hébergement de l'Abej ont ainsi choisi un cadeau pour un montant maximum de 30 €.

 

Bien plus qu'un cadeau


Après la surprise et les quelques hésitations, des bénévoles ont accompagné les bénéficiaires faire leurs achats. Direction une boutique de surplus militaires pour deux d'entre eux. Le premier souhaite un sac à dos, le second préfère une chapka pour affronter les mois d'hiver. 
 


Les moments de convivialité s'enchaînent. Au retour au centre, la joie se lit sur tous les visages. Chacun déballe son cadeau. "Ça nous fait bien au cœur", partage un résident, ému. 

Et pour le directeur du pôle hébergement, le cadeau neuf représente bien plus qu'un simple achat : "C'est important pour montrer qu'ils ont de la valeur, mais le plus important, ce sont les échanges qu'ils ont pu avoir avec les bénévoles, le fait d'aller faire les courses ensemble, le fait d'avoir pu discuter avec des personnes et d'être considérés comme des êtres humains."

 

Sur le même sujet

Les + Lus