Cet article date de plus de 5 ans

Xavier Bertrand propose à Valls d'alléger la règlementation pour les apprentis

Le nouveau président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Xavier Bertrand, a proposé jeudi à Manuel Valls d'assouplir la réglementation à laquelle sont soumis les apprentis, en l'alignant sur celle des salariés, afin de relancer l'apprentissage en perte de vitesse.
L'ancien ministre Les Républicains a proposé qu'un apprenti n'ait "aucune contrainte supplémentaire de plus qu'un salarié", a-t-il expliqué dans la cour de Matignon, à la sortie de son entretien avec le Premier ministre.

Alléger la réglementation concernant les apprentis 


"Salarié, apprenti : même réglementation,  Quel que soit l'âge de l'apprenti", a-t-il suggéré. Le président de la région Nord Pas-de-Calais Picardie a pris l'exemple de jeunes apprentis couvreurs qui n'ont pas le droit de monter sur des échelles ou d'apprentis bouchers trop jeunes pour avoir le droit de couper de la viande.

Trouver des solutions face à la hausse du chômage


"Je ne demande pas d'argent", a insisté Xavier Bertrand, qui a assuré pouvoir trouver des financements lui-même. L'élu Les Républicains était reçu par Manuel Valls, tout comme Valérie Pécresse (Ile de France) et Philippe Richert (Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne), pour évoquer notamment des coopérations des régions, y compris de droite, avec le gouvernement en matière d'emploi. Face à la hausse persistante du chômage, l'exécutif prépare des mesures pour relancer l'emploi, notamment en finançant un plan de formation de 500.000 demandeurs d'emploi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région hauts-de-france économie emploi