• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • SPORT
  • CULTURE
  • ÉCONOMIE

Nantes : la mécanique du paresseux enrichit la ménagerie des Machines de l’île

Le paresseux des Machines de l'île à Nantes / © D. Jouillat / A.Ropert / France Télévisions
Le paresseux des Machines de l'île à Nantes / © D. Jouillat / A.Ropert / France Télévisions

Un paresseux a rejoint début 2019 la ménagerie mécanique des Machines de l'île. Ce parc d'attraction hors du commun, situé sur les anciens chantiers navals de la ville de Nantes, abrite des automates d’acier et de bois, impressionnants.
 

Par Sophie Tallois

Le dernier arrivé prend son temps

Et pour cause, ce petit dernier est un paresseux, suspendu à sa branche de métal dans la Galerie des Machines.
Pour le faire avancer, un volant en accès public actionne les bras de l’animal qui se met en branle au-dessus des spectateurs. Comme le véritable animal tropical, le paresseux de Nantes se déplace tout en lenteur. Pourtant selon un enfant du public : “il va quand même un peu vite pour un animal qu’on appelle paresseux !”

Constatez vous-même dans cette vidéo :
 
Le paresseux des Machines de l'île à Nantes
Focus sur le paresseux qui évolue au-dessus des spectateurs à Nantes -  © D. Jouillat / A.Ropert / France Télévisions
 

Un parc d'attraction pas comme les autres

Qui n’a pas encore découvert les Machines de l’île à Nantes est promis à de belles émotions le jour venu. A l’emplacement des anciens chantiers navals, le site abrite un parc animalier unique en son genre. A l’opposé des robots humanoïdes à la plastique lisse qui masque la technique, les automates évoquent ici un univers Steampunk (genre imaginaire inspiré de Jules Verne ou Léonard de Vinci).

On peut se promener sur un éléphant géant, profiter d'un tour de manège dans un Carrousel de trois étages peuplé de créatures du monde marin, ou prendre les commandes d’une machine-héron de huit mètres d’envergure. La machinerie est exposée aux regards. Le spectateur peut observer les articulations des animaux, mécaniques d'acier qui reproduisent les mouvements avec une étonnante délicatesse.

Lorsque j'ai visité l'île, les pieds de l'Eléphant m'ont particulièrement impressionnée : imposants et délicats à la fois. Souvenir sur mon Instagram...
 
Voir cette publication sur Instagram

J'aime l'éléphant de l'Île et ses pieds

Une publication partagée par Sophie Tallois (@webbingsof) le

 

L’Arbre aux Hérons

Le monde fantastique des machines de l'île va s'agrandir avec l'Arbre aux Hérons. Le projet devrait coûter 35 millions d'euros. Un crowdfunding fructueux est venu compléter son financement. Notre paresseux rejoindra ce nouveau lieu de vie au printemps 2022, date à laquelle l’Arbre aux Hérons aura fini de déployer ses branches, à quelques battements d’aile de là, face à la Loire. 

Les créateurs des Machines de l'île présentent leur Arbre aux Hérons dans une vidéo.
Présentation du projet l'Arbre aux Hérons
Pour appeler à un financement participatif les créateurs de l'île aux Hérons présentent leur projet. - Les Machines Nantes


 

Sur le même sujet

L'éclipse partielle de lune vue de l'Ain