L’affaire des horodateurs de Vernon jugée à Evreux

Quatre ans après le début de l’instruction, le procès de l’homme soupçonné d’avoir détourné les recettes des horodateurs de Vernon avait lieu à Evreux

400 000 euros en petite monnaie

C’est en 2008 que la ville de Vernon (Eure) a porté plainte contre le responsable de la collecte des recettes des horodateurs du stationnement payant des rues du centre ville.  Un drôle de paroissien, qui à défaut de piller les troncs d’église (comme Bourvil dans le film de Jean-Pierre Mocky)  est soupçonné  d'avoir détourné pendant cinq ans  des milliers de pièces de monnaie pour un montant estimé au total à 400 000 euros.


Sursis

Après quatre ans d'instruction, le procès avait enfin lieu ce jeudi (20 septembre)  au tribunal Correctionnel d'Evreux. Un délit pour lequel le prévenu encourt une peine de dix ans de prison et 150 000 € d'amende.
L'audience s'est achevée en fin de soirée. Le ministère public a requis 18 mois de prison avec sursis et une indemnisation de la partie civile. La décision a été mise en délibéré au 11 octobre.
VIDEO : le reportage de Frédéric Lafond et Eric Lombaert avec les interviews de :
  • Jean-Luc Piednoir, maire-adjoint de Vernon
  • Vincent Picard, avocat de la ville de Vernon
  • Marie Burguburu, avocate du prévenu