• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Philippe Duron désigné “roi du cumul” par le Parisien-magazine

Archives : Philippe Duron élu à la mairie de Caen en mars 2008 / © AFP Mychèle Daniau
Archives : Philippe Duron élu à la mairie de Caen en mars 2008 / © AFP Mychèle Daniau

Le Parisien-magazine a décerné à Philippe Duron député-maire de Caen, la palme du cumul des mandats, à l'occasion d'une enquête publiée ce vendredi. 

Par Laurent Quembre

Le maire socialiste de Caen occupe la première place du palmarès dressé par le Parisien-magazine, qui a mené une grande enquête sur le cumul des mandats en France. 
Avec 4 mandats et 24 fonctions, Philippe Duron se classe premier, devant Gérard Larcher (UMP) et André Santini (UDI). 

Le journal rappelle que Philippe Duron, est maire de Caen, Député du Calvados, qu'il est aussi à la tête de l’agglomération Caen-la-Mer et de Caen Métropole, qui gère l’aménagement du territoire pour 143 communes.
Philippe Duron préside également la Conférence de l’arc atlantique, censée promouvoir une trentaine de villes côtières en Europe, et le conseil d’administration de Normandie Aménagement, une société visant à soutenir des projets immobiliers.
Le maire de Caen préside aussi le mémorial de la bataille de Normandie et administre le Comité pour l’organisation des manifestations touristiques et économiques de Caen. A quoi s'ajoute une vingtaine d'autres fonctions....

Ce titre de "roi du cumul" de Philippe Duron a suscité des commentaires sur Twitter. Quelques exemples : 
Le cumul des mandats de Philippe Duron lui vaut régulièrement des attaques de ses adversaires politiques. Comme ce fut le cas en septembre 2012, quand Philippe Duron a été nommé à la tête du conseil d'administration de l'agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF). Le président du MoDem 14, Philippe Lailler, avait ironisé sur cette nomination, comme le rappelle Ouest-France. 

En août 2012, Philippe Duron s'était exprimé sur la question du cumul des mandats à l'occasion d'un reportage de France 3 Basse-Normandie. 
Pour expliquer qu'il fallait attendrait le texte de loi ... Voir son ITW
Philippe Duron sur le cumul des mandats

Le cumul, une tradition française

En France, explique Le Parisien, 83 % des parlementaires sont des « cumulards » : 476 députés (sur 577) et 267 sénateurs (sur 348) sont à la fois titulaires d’un mandat parlementaire – député ou sénateur – et d’un mandat exécutif local – maire ou maire-adjoint, président ou vice-président du conseil régional, président ou vice-président du conseil général.

Lors de ses vœux aux parlementaires, début janvier, François Hollande a annoncé une loi limitant le cumul des mandats politiques.
Elaboré par le ministre de l’Intérieur, Manuel Vals, le texte devrait être présenté au conseil des ministres le 27 février ou le 6 mars.

Il faudra plusieurs mois avant qu'il soit voté, voire plus ... Car ce projet de loi provoque l'hostilité de nombreux élus, de tous bords politiques. 




A lire aussi

Sur le même sujet

Le Havre / Fise Xperience 2018

Les + Lus