• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le directeur de la Comédie de Caen renouvelle l'art de s'envoyer en l'air

Le directeur de la Comédie de Caen, vêtu d'un pyjama rayé et coiffé d'un cube noir, embarque ce mardi à bord de l'Airbus A300 Zéro-G pour une série de vols paraboliques qui nourriront un projet artistique
Le directeur de la Comédie de Caen, vêtu d'un pyjama rayé et coiffé d'un cube noir, embarque ce mardi à bord de l'Airbus A300 Zéro-G pour une série de vols paraboliques qui nourriront un projet artistique

Jean-Lambert Wild embarque ce mardi à bord de l'Airbus A300 Zéro-G pour une série de vols paraboliques qui nourriront un projet artistique "Space out space"

Par Christophe Meunier

Vivre l'état d'impesanteur, comme si on flottait dans l'espace, c'est possible tout en restant dans l'atmosphère terrestre. Le CNES, l'agence française de l'espace, mène un programme de vols paraboliques depuis 1988. Il est destiné aux scientifiques et leur permet de réaliser des expériences dans ces conditions très particulières. Depuis 1997, ces vols sont effectués à bord d'un Airbus A 3OO spécialement aménagé: l'A 300 Zéro - G. Le principe: l'appareil monte dans les airs avant d'effectuer une chute libre durant 20 à 25 secondes. En 2006, l'Observatoire de l'espace, l'agence culturelle du CNES, a créé la résidence "Des artistes en impesanteur" permettant ainsi à des créateurs, comme la chorégraphe Kitsou Dubois ou l'écrivain Vincent Ravalec, d'embarquer à bord de l'A 300 Zéro-G. Ce mardi, c'est Jean-Lambert Wild qui tente l'aventure.

Une aventure artistique pour cet homme de théâtre, directeur de la Comédie de Caen. Le projet s'intitule "Space out space". Vêtu d'un pyjama rayé, Jean-Lambert Wild va s'envoler ce mardi, ce mercredi et ce jeudi, la tête couverte d'un cube noir. Il vivra ces vols parabolique à l'aveugle et presque sourd. Un dispositif intégré au cube permettra d'enregistrer ses émotions et ses réflexions. "Chacune des paraboles sera restituée dans un texte poétique ou chaque état d'impesanteur sera décrit comme une collision de mémoire et un dépassement de l'horizon sensible". Le projet artistique dans son ensemble, de la préparation jusqu'aux vols, est filmé par le cinéaste François Royet pour un documentaire. 

"Space out space" l'aventure artistique de Jean-Lambert Wild Episode 1


Jean-Lambert Wild n'est pas le premier Caennais à embarquer dans l'A 300 Zéro-G. En 2012, une classe de Terminale S du Lycée Charles de Gaulle avait remporté un appel à candidature lancé par le CNES. Un élève et son professeur avaient gagné le droit d'effectuer un vol parabolique. Une de nos équipes avaient suivi cette aventure. Découvrez ci-dessous son reportage.

Des lycéens caennais dans les nuages


Les vols paraboliques ne sont plus réservés qu'aux scientifiques et aux artistes. Le premier vol commercial a eu lieu le 15 mars dernier. 40 passagers ont embarqué depuis la base de Novespace de Bordeaux-Mérignac. Prix du billet pour pouvoir jouer aux astronautes pendant une poignée de secondes: 6000 euros. 

##fr3r_https_disabled##
Premier vol commercial en impesanteur






Sur le même sujet

Lilti : son arrivée en Guadeloupe

Les + Lus