Cet article date de plus de 8 ans

Granville : la grue Mohr menacée de destruction

A Granville, certains l'appellent la Jument verte, sa couleur d'origine. Installé en 1968 sur la port, hors service depuis dix ans, ce symbole d'une activité industrielle aujourd'hui révolue, est devenu encombrant.
La grue Mohr, dite la Jument verte, à Granville
La grue Mohr, dite la Jument verte, à Granville © France 3 Basse-Normandie
Cependant, la Jument verte n'a jamais quitté le quai d'Orléans où elle prend de la place et la place, c'est le bien le plus précieux dans le port de Granville.

La Chambre de commerce et d'industrie du Centre et Sud-Manche (CCI), gestionnaire du port, pense depuis longtemps à son démantèlement.. Le 22 février dernier, le conseil général de la Manche a autorisé la sortie du domaine public de la grue, qui s'abîme, afin de permettre son démontage.

Pour l'association Vie et mémoires du vieux Granville, cet ultime symbole du passé industriel de la ville doit absolument être préservé.

Depuis 2009, l'association se démène pour ce "symbole de l'histoire maritime de la ville". Elle a d'abord écrit au maire pour lui demander de plaider en sa faveur auprès de la CCI et du conseil général. Puis en 2011, elle a sollicité la protection du service départemental de conservation des antiquités et des objets d'art. Toutes ces démarches sont restées vaines. 

Reportage, Stéphanie Vinot et Joël Hamard : 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine