Cet article date de plus de 8 ans

L’hostellerie des Vieux Plats à Gonneville-La-Mallet vendue aux enchères à Drouot

Six mois après le décès de sa propriétaire, l'auberge des Vieux plats est mise à la vente. L'opposition grandit face au démantèlement de ce patrimoine seino-marin.
Denis Gancel se mobilise contre la dispersion du patrimoine de l'Hostellerie des Vieux Plats
Denis Gancel se mobilise contre la dispersion du patrimoine de l'Hostellerie des Vieux Plats © Laurent Lagneau
L’information aurait pu passer inaperçu.

« À vendre, l’hostellerie des Vieux Plats à Gonneville-La-Mallet. Le rendez-vous des célébrités depuis 1835 : A. Gide, G. de Maupassant, J. Massenet, C. Monet, A. Dumas… Salle lambrissée de portes d’armoires peintes par des artistes. Plafond constellé d’assiettes. Cuisine typique d’époque XIX… ». C’est par cette annonce publiée dans la Gazette Drouot que Denis Gancel a été mis au courant de la vente aux enchères de cette institution seino-marine.

Le président du festival Jour de Lectures a décidé depuis de se mobiliser contre ce démantèlement. Il en appelle à la ministre de la Culture et à tous les élus pour que ce patrimoine ne soit pas dispersé.

Olivier Duhamel et Laurent Lagneau ont rencontré cet homme engagé pour le patrimoine de sa commune. Voyez leur reportage avec les interviews de :

Lucette Aubourg, la propriétaire, décédée en décembre 2012

Si cette hostellerie est mise en vente, c’est que sa propriétaire est décédée il y a près de six mois.

A 98 ans, la dame se tenait encore derrière le comptoir de son auberge qui en un siècle a vu passer de nombreuses célébrités. En juillet 2012, Christiane Lablancherie et Jean Letellier ont rencontré cette dynamique nonagénaire.
 





 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine