• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Grève SNCF fortement suivie par les cheminots ce jeudi

La gare de Caen ce jeudi 13 juin / © Pauline Latrouitte - France 3 Basse-Normandie
La gare de Caen ce jeudi 13 juin / © Pauline Latrouitte - France 3 Basse-Normandie

Le trafic s'en trouve perturbé, mais pas plus que prévu. Les usagers ont pris leurs dispositions. En Basse-Normandie, on compte 3 TER sur 4.

Par Catherine Berra

La grève à la SNCF contre la réforme ferroviaire était largement suivie jeudi par les agents de conduite et les contrôleurs, provoquant de fortes perturbations dans le trafic, mais sans entraîner de pagaille dans les gares.

Le taux de participation à la grève des 150.000 salariés de l'entreprise publique était de 33,2% pour l'ensemble du personnel, 68,6% pour les agents de conduite et 70,4% pour les contrôleurs, selon la direction de la SNCF en fin de matinée. La CGT, premier syndicat des cheminots, a de son côté comptabilisé 50,3% de grévistes toutes catégories confondues. 

La grève, lancée à l'appel des syndicats CGT, SUD Rail, Unsa,  CFDT ,FO et First doit prendre fin vendredi à 08H00.

Globalement, dans toutes les régions, le trafic était conforme aux prévisions avec quatre trains sur dix en moyenne.

A l'origine du mouvement, la réforme du ferroviaire.

Les syndicats estiment qu'une "réforme est nécessaire" mais celle du gouvernement est "plus faite pour répondre aux exigences libérales de Bruxelles que pour réunifier", estime Gilbert Garrel, secrétaire général de la CGT cheminots.

Se voulant rassurant, le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, a insisté devant la presse sur le fait que le projet n'était "pas encore écrit" et ne visait pas à "la libéralisation" du rail. Il a rappelé qu'une telle réforme est "une urgence parce que le système ferroviaire aujourd'hui est lesté de 32 milliards de dettes".

"Sans cette réforme, le système français irait dans le mur", a pour sa part déclaré le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, expliquant que la réunion de la SNCF et de Réseau ferré de France (RFF), qui gère l'infrastructure, doit "permettre de gagner considérablement en efficacité".

Le point dans notre région avec Pauline Latrouitte et Charles Bézard :
DMCloud:77109
Grève à la SNCF

 

Sur le même sujet

"1 jour, 1 bateau" : le Belem - la pépite INA

Les + Lus