Cet article date de plus de 7 ans

Orages : le bilan d'une soirée mouvementée

La soirée de samedi a été particulièrement agitée ce samedi soir : les pompiers du Calvados et de l'Orne ont été particulièrement sollicités pour des toitures endommagées et des inondations. A Caen, une semaine après le déluge du 22 juillet, quelques commerces ont encore été inondés.
Une voiture stationnée près du haras du Pin dans l'Orne, samedi 27 juillet 2013
Une voiture stationnée près du haras du Pin dans l'Orne, samedi 27 juillet 2013 © Stéphanie Lemaire / France 3 Basse-Normandie
La soirée du samedi 27 juillet en images (reportage de nos équipes sur le terrain : Maxence Regnault, Stéphanie Lemaire, Patrick Mertz, Sylvain Rouil).
Un hangar de la coopérative agricole Agrial à Saint-Aignan de Cramesnil (Calvados), le samedi 27 juillet
Un hangar de la coopérative agricole Agrial à Saint-Aignan de Cramesnil (Calvados), le samedi 27 juillet © Sylvain Rouil, Maxence Regnault / France 3 Basse-Normandie



Ce dimanche matin, quelques 12 000 foyers étaient encore privés d'électricité en Basse-Normandie. Les réparations sont en cours : rien ne garantit que le courant sera rétabli dans la journée. Selon ERDF, "les dégâts sont importants" : des poteaux ont été cassés, arrachés, des câbles sectionnés par des chutes de branches d'arbres. L'épisode orageux a été bref, mais intense : en fin de soirée ce samedi, 37 000 foyers étaient plongés dans le noir.

Le reportage dans le Pays d'Auge de Jean-Baptiste Pattier et Patrick Mertz :

Un arbre cassé dans le centre-ville de Lisieux après l'orage du 27 juillet
Un arbre cassé dans le centre-ville de Lisieux après l'orage du 27 juillet © Manuela Fremiaux




Dans le département de l'Orne, les orages ont éclaté vers 17 heures, touchant une quarantaine de communes. De fortes pluies accompagnées de violentes rafales de vent ont jeté des arbres sur les petites routes de campagnes. Les pompiers sont intervenus une centaine de fois dans la soirée. Dans le Calvados, la zone orageuse a d'abord touché le bassin Virois. Elle s'est ensuite déplacée vers le nord-ouest pour aborder la plaine de Caen, puis le Pays d'Auge et la Côte Fleurie. Selon la préfecture, cet épisode de "forte intensité" a duré deux heures pendant lesquelles les pompiers ont totalisé 280 sorties.

Le bilan fait état d'arbres arrachés et d'inondations. Des bâtiments agricoles ont souffert. A Saint-Aignan de Cramesnil, un hangar de la coopérative agricole Agrial s'est effondré (photo). Enfin, à Caen, des commerces ont de nouveau subi des inondations de caves. Dans la rue Saint-Laurent, le réseau d'eau pluviale s'est retrouvé rapidement saturé : en quelques minutes, l'eau a encore inondé les caves, les cours et les impasses du quartier. Enfin, à Deauville, les intempéries ont perturbé le début du meeting d'été à l'hippodrome de la Touques. Les quatre courses annulées samedi soir doivent se courir ce dimanche. La piste a été remise en état au cours de la nuit.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries