Cet article date de plus de 7 ans

Colleville-sur-mer : le cimetière US est toujours fermé

L'impasse budgétaire américaine a des conséquences inattendues : la fermeture du cimetière militaire de Colleville-sur mer pour cause de "shut-down" perturbe le tourisme de mémoire en Normandie. Les Tour-opérateurs sont contraints de modifier leur circuit de visite.
Cantonnés derrière le mur d'enceinte, les touristes ne peuvent qu'apercevoir les tombes du cimetière militaire américain de Colleville-sur-mer, fermé depuis le 1er octobre.
Cantonnés derrière le mur d'enceinte, les touristes ne peuvent qu'apercevoir les tombes du cimetière militaire américain de Colleville-sur-mer, fermé depuis le 1er octobre. © France 3 Basse-Normandie
Personne ne s'y attendait vraiment : mardi matin, en arrivant devant l'entrée du cimetière de Colleville-sur-mer, les visiteurs ont trouvé portes closes. Une pancarte précise : "Due to the US government shut-down, this site is closed to the public". La même pancarte est traduite (maladroitement) en français.  Cela donne : "En raison de la fermeture du gouvernement des Etats-Unis d'Amérique, ce site est fermé au public". Depuis, les touristes expriment leur désarroi (lire ici): la visite du cimetière constitue souvent le moment fort du périple sur les plages de Normandie. D'ailleurs, l'établissement accueille près d'un million de visiteurs chaque année.

Les touristes derrière le mur d'enceinte du cimetière de Colleville-sur-mer
Les touristes derrière le mur d'enceinte du cimetière de Colleville-sur-mer © France 3 Basse-Normandie

Pour contourner l'obstacle, les guides accompagnateurs et les organisateurs de voyage improvisent. Certains ont inscrit à leur programme une promenade vivifiante : les touristes partent d'Omaha Beach; ils gravissent la falaise par un petit sentier aménagé; arrivés au sommet, ils peuvent apercevoir quelques unes des 9 388 tombes en se mettant sur la pointe des pieds, derrière le mur d'enceinte du cimetière !

Le reportage d'Erwan de Miniac et Carole Lefrançois :
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme