Microsoft contre Vest Corporation: le parquet fait appel

Publié le Mis à jour le

Le géant américain avait perdu son procès ce mardi contre les créateurs d'une start-up bas-normande qu'il avait attaqué. Le Parquet a décidé de faire appel.

Il y aura donc un nouvel épisode judiciaire dans la bataille opposant le géant de l'informatique Microsoft aux deux créateurs d'une start-up bas-normande. Propriétaire de Skype, l'entreprise américaine accusait accusait Christian Durandy, gérant et commercial, et Sean O'Neill, technicien et développeur, d'avoir diffusé le code source du logiciel de messagerie. Lors de l'audience du 24 septembre dernier, le procureur avait donné raison au mastodonte de l'informatique en requérant un an de prison avec sursis à l'encontre des créateurs de Vest Corporation. Coup de théâtre ce mardi après-midi au tribunal: les deux hommes étaient relaxés et Microsoft condamné à leur verser 1000 euros pour préjudice moral.

A nos confrères de Ouest-France, le procureur adjoint Jean-Pierre Triaulaire a déclaré qu'"il faut un double regard sur cette affaire" et que "les parties civiles devraient très certainement" faire appel. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité