• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Deauville : un phoque a pris ses quartiers dans la Marina

Le jeune phoque veau-marin de Deauville a pris ses quartiers dans la Marina, 1er novembre 2013 / © Château des Fougères, Trouville
Le jeune phoque veau-marin de Deauville a pris ses quartiers dans la Marina, 1er novembre 2013 / © Château des Fougères, Trouville

Depuis plusieurs jours, un jeune phoque veau-marin s'est installé dans la Marina de Deauville (Calvados). L'animal paraît en forme et n'est pas effrayé par les humains.  

Par Laurent Quembre

L'animal est un jeune phoque veau-marin, né dans l'année d'après les spécialistes. Il doit peser une trentaine de kilos. 
Il est probablement arrivé mardi (29 octobre) dans la Marina, là où sont alignés les bateaux de plaisance, à l'est de la longue plage de Deauville. 
Le jeune phoque se pose tranquillement sur les rochers qui bordent le bassin. Il semble en pleine forme et n'est pas effrayé par les promeneurs.

Jeudi, croyant que l'animal était affaibli, les pompiers ont tenté de le capturer. Mais ils n'y sont pas parvenus, le phoque est reparti à l'eau. Les pompiers ont alors alerté le Centre de sauvegarde de l'association CHENE à Allouville-Bellefosse (Seine-Maritime), un centre spécialiste des phoques, qui les recueille et les soigne.
Le jeune phoque porte une bague de couleur verte claire, ce qui indique qu'il a dû être élevé en captivité dans un centre de sauvegarde en Belgique, aux Pays Bas, ou en Allemagne.

 / © Château des Fougères, Trouville
/ © Château des Fougères, Trouville
Il n'a pas peur des humains

Alain Beaufils, le responsable du Centre de sauvegarde de la faune sauvage au CHENE, explique qu'il n'y pas lieu pour le moment d'intervenir.
L'animal paraît en bonne santé, et il a un comportement normal, sauf sur un point : il n'a pas peur des humains. 
"Il est un peu familier avec les gens, ce qui veut dire qu'il a été imprégné par l'homme", nous a expliqué Alain Beaufils . "C'est ce qu'il faut éviter justement. Au centre de sauvegarde, nous essayons de limiter au maximum les contacts entre les phoques et les hommes, pour qu'ils gardent leur instinct sauvage et puissent repartir plus facilement dans la nature. Visiblement, pour ce jeune phoque qui n'a pas peur des hommes, le travail n'a pas été fait correctement au moment de sa vie en captivité. Quand les phoques sont imprégnés, ce sont un peu des bêtes de cirque."

Ce week-end, les promeneurs de Deauville sont venus voir l'animal, et le prendre en photo. Certains l'ont vu "pêcher" des anguilles. Les phoques se nourrissent de poisson et l'eau est leur territoire, c'est là qu'ils s'alimentent et qu'ils sont en sécurité.  "Ils sont souvent le plus souvent à terre, mais toujours près de l'eau", résume Alain Beaufils. 

Il vaut mieux ne pas l'approcher

Le jeune phoque a beau être familier avec les humains, il est déconseillé de trop l'approcher. D'abord parce que si on le touche, il peut se retourner vivement et mordre. 
Mais aussi parce que l'animal peut transmettre à l'homme des zoonoses (infection ou infestation naturellement transmissible de l'animal à l'homme et vice versa). 
Pour le moment, ce jeune phoque n'est pas en détresse, il n'y a donc pas lieu d'intervenir, et de le renvoyer en mer. Il pourrait très bien rester quelques temps dans la Marina, tant qu'il s'y plaît et qu'il y trouve sa nourriture. Et tant qu'il n'y a pas de problème avec les Deauvillais. 

 / © Château des Fougères, Trouville
/ © Château des Fougères, Trouville

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus