Le départ de la transat Jacques Vabre reporté à lundi 14h15

© Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie
© Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie

La direction de la course vient d’annoncer la décision d’annuler le départ du Havre  prévu ce dimanche 3 novembre. Le départ sera donné en direct sur France 3 lundi dès 13h55

Par Richard Plumet

Météo défavorable

L’analyse des dernières prévisions météo a finalement décidé la direction de course de différer le départ.

Dans un communiqué, l’organisation de la transat Jacques Vabre a confirmé ce samedi midi l’annulation du départ prévu dimanche et annoncé un départ lundi à 14h15, précédé d’un petit parcours côtier devant Sainte-Adresse. Ce départ de lundi sera retransmis en direct sur France 3 dès 13h55 dans une émission spéciale
Un deuxième départ aura lieu mercredi à 13h pour les deux MOD-70

VIDEO : l'annonce en direct sur France 3  de l'annulation du départ. Avec l'interview de Sylvie Viant, directrice de course, la réaction de Marc Guillemot (skipper de Safran) et l'interview de Jean-Pierre Dick et Roland Jourdain sur les conditions de navigation par gros temps 
##fr3r_https_disabled##
02/11/2013_annonce report du départ_transat_jtm


VIDEO : la réaction de Jérémie Beyou (skipper de Maître Coq) et de 
Fabien Delahaye (skipper de GDF Suez) après l'annonce du départ reporté à lundi
##fr3r_https_disabled##
02/11/2013_réactionsbeyou_delahaye

VIDEO : la réaction d’Agnès Firmin-Le Bodo, maire-adjointe du Havre en charge du sport. Elle précise que si les bateaux de la transat Jacques Vabre vont rester une journée de plus dans le bassin Paul Vatine, c’est une chance pour le public, car Le Havre offre cette possibilité unique d’admirer de près dans un seul et même lieu autant de voiliers de course.
##fr3r_https_disabled##
02/11/2013_reaction agnes firmin le bodo_lvel


L’intégralité du  communiqué  de l'organisation de la transat Jacques Vabre:
Après avoir analysé la situation météorologique de dimanche, la direction de course de la transat Jacques Vabre a décidé de reporter à lundi 14h15 le départ devant Le Havre. Tous les bateaux seront en mer puisque les vingt-six Class40’, les dix monocoques Imoca et les six Multi-50 prendront le large pour 5 400 milles vers Itajai, tandis que les deux MOD-70 feront un parcours côtier avant leur stand-by dans le bassin Paul Vatine jusqu’à mercredi.

L’arrivée d’une nouvelle dépression sur la Manche dans la nuit de dimanche à lundi a incité le Directeur sportif Manfred Ramspacher, la Directrice de course Sylvie Viant et le Président du Comité de Course Christophe Gaumont, à décaler de 25 heures le départ de la onzième Transat Jacques Vabre. En effet, le passage très rapide de cette perturbation laisse derrière elle un flux modéré de secteur Nord dès le milieu de la matinée de lundi, induisant une très nette amélioration de l’état de la mer soumise en Manche ce jour-là, à de forts courants de marée (101).

Combinaison favorable
En fait, l’Atlantique est très perturbé depuis trois semaines et les dépressions se suivent quasiment à un rythme quotidien : dimanche midi sera marqué par une brise puissante de secteur Ouest 25-30 nœuds avec rafales à 40-45 nœuds, ce qui a décidé l’organisation de la Transat Jacques Vabre à annuler la course prologue.
Les 44 voiliers resteront donc dans le bassin Paul Vatine ce week-end pour larguer les amarres lundi matin.

Les Class40’, les monocoques Imoca, les Multi-50 et les MOD-70 s’élanceront donc devant Sainte-Adresse pour un petit parcours côtier avant que les trois premières catégories n’embouquent la Manche au vent de travers jusqu’à Ouessant. Les deux MOD-70 reviendront au Havre pour un stand-by de deux jours puisqu’ils auront finalement un départ décalé à mercredi 13h.

Pour autant, la Transat Jacques Vabre ne s’annonce pas des plus tranquilles au moins jusqu’à la latitude de Lisbonne : les 42 équipages qui s’élanceront lundi 14h15 auront trois fronts à négocier avant de piquer vent de travers dans un bon régime d’Ouest 25-35 nœuds jusqu’au cap Finisterre…



Hier encore (vendredi 1er novembre), Manfred Ramspacher, directeur sportif de la Transat Jacques Vabre évoquait le souci d’éviter de la casse quelques heures après le départ :  
"Une dépression importante passe ce week-end et la fenêtre va être difficile à trouver. Notre objectif est de préserver la flotte dans une zone de navigation délicate et une phase sensible, le début de course. La Transat Jacques Vabre est une épreuve de professionnels mais aussi d’amateurs qui ont fait des sacrifices pour prendre le départ. Nous souhaitons accueillir le maximum de bateaux à Itajaí.

Pas question de casser la flotte en une nuit ".


Quant à Sylvie Viant, directrice de course de la Transat Jacques Vabre, elle précisait la diifficulté de faire cohabiter plusieurs catégories de bateaux dans un même départ dans de mauvaises conditions météos :
"Le modèle météorologique américain donne une situation plus favorable pour la nuit de dimanche à lundi. Si ce modèle se confirme, les monocoques pourraient partir dimanche, en effectuant un parcours côtier ou en mettant directement cap sur Itajaí. Si les trois modèles se remettent en conformité, le prologue serait annulé et le départ donné lundi pour les monocoques, et peut-être les Multi 50. Le départ des MOD70 pourrait être donné jeudi, voire avant.

En tout cas, il ne nous semble pas raisonnable d’envoyer des bateaux au près dans des rafales à 55 nœuds, du trafic et des courants forts. Des impératifs de sécurité motivent notre décision" .

Plus d'infos (et de réactions) à venir 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus