• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Polémique sur l'épreuve d'endurance des Jeux équestres mondiaux

le Sheikh-Mohammed-Bin-Rashid-Al-Maktoum
le Sheikh-Mohammed-Bin-Rashid-Al-Maktoum

Le comité d'organisation des JEM a rebaptisé l'épreuve d'endurance du nom de Meydan, l'un de ses sponsors. Meydan qui appartient au gouverneur de Dubaï, éclaboussé par des affaires de dopage de chevaux. L'homme est également l'époux de la présidente de la Fédération Equestre Internationale.

Par Alexandra Huctin

L'épreuve d'endurance des  jeux équestres mondiaux  c'est un marathon de 160 km en baie du mont saint Michel disputé par un même cavalier et son cheval.  5 boucles longues de 20 à 40 km   balisées de contrôles vétérinaires pour s'assurer de la santé des chevaux.

Rebaptiser cette épreuve "meydan endurance", du nom de la capitale dualités  des courses de pur-sang,  c'est y associer l'image de son fondateur, le Sheik Mohamed Bin Rashid Al Makthoum, l'émir de Dubaï, propriétaire de plus de 700 chevaux ...  éclaboussés ces dernières années par plusieurs affaires de dopage.

Plusieurs affaires de dopage 

ET La dernière remonte à avril 2013:  22 chevaux contrôlés positifs dans son écurie  britannique Godolphin. La presse s'empare du scandale et les langues se délient. L'année précédente, la fédération belge avait dénoncé de nombreuses morts d'épuisement sur des compétitions internationales d'endurance au Moyen-Orient.

Mais à ces scandales, s'ajoute le soupçon de conflit d'intérêt, puisque le Sheik Mo est également l'époux de la princesse Haya qui dirige la  FEI, la Fédération Equestre Internationale, chargée de tous les réglements.

Des faits connus dans le petit monde de l'endurance mais l'annonce du sponsoring  pour les jeux  a conduit la sélectionneuse nationale à sortir de son silence.

Les réactions 

La fédération  française d'équitation estime que la sélectionneuse n'avait pas à se mêler de cette affaire et se désolidarise de ses propos.
Quant au comité d'organisation des jeux, il n'a pas souhaité intervenir dans ce débat.  Il répète que Meydan s'est retiré et qu'il a été remplacé par le groupe indien Sobha. Cette multinationale de la construction immobilière qui travaille également avec l'empire du Sheik Mo couvrira la totalité des engagements déjà convenus,  soit 1 million d'Euros pour les  JEM, dont  le financement par des partenaires privés s'élève aujourd'hui à 37 millions dEuros.


Un reportage d'Emilie Flahaut à découvrir ci-dessous. 

polémique sur le sponsor Meydan

 

Sur le même sujet

Caen concerts orgues

Les + Lus