Cet article date de plus de 6 ans

Rouen : les restrictions de circulation de camions continueront après la réouverture du pont Mathilde

La deuxième quinzaine d'août. C'est le créneau prévu pour la réouverture du pont Mathilde. La ville et la CREA anticipent ce moment attendu. Dans un communiqué commun, ils affirment leur volonté de continuer à limiter le trafic de camions en ville

© France 3 Normandie
© Grégory THELU / France 3 Haute-Normandie

L'arrivée sur la Seine de la travée du pont Mathilde qui a été refaite


Le commmuniqué commun du 6 juin :


 " Depuis octobre 2012, la fermeture du pont Mathilde a imposé la définition de
nouvelles modalités pour le trafic de poids-lourds en centre-ville et, en
particulier, sur les quais rive gauche.
Néanmoins, cette période de fermeture n’a pas empêché le port de Rouen
de connaître un haut niveau de trafics
, notamment dans le domaine
céréalier, en forte progression au cours de l’année écoulée. Cette situation a
par ailleurs conduit à soulager le coeur de Rouen d’une partie du trafic de
transit de poids lourds, dont on sait qu’il pèse sur l’image et l’environnement
de notre ville.

Comme l’indiquent Yvon Robert, Maire de Rouen, et Frédéric Sanchez,
Président de la métropole Rouen Normandie : « nous ne saurions revenir à
la situation initiale à la réouverture du Pont Mathilde en rétablissant
l’ensemble des trafics de poids lourds sur les quais. Une orientation a été
définie dès 2008 dans le sens d’une diminution progressive de ces flux en
centre-ville. Celle-ci doit être poursuivie ».


Cela d’autant plus que l’ouvrage en trémie des quais hauts rive gauche,
depuis le quai Anquetil jusqu’au quai Cavelier de la Salle, fait actuellement
l’objet d’une expertise par Réseau Ferré de France. Il serait inopportun de
décider aujourd’hui d’accroître de nouveau la densité du trafic de poids
lourds sur cet ouvrage dans l’attente des résultats de cette étude prévus
avant la fin de l’année.

Pour autant, des solutions en accord avec le tissu économique doivent être
examinées pour le trafic local
. Les discussions se poursuivent en ce sens
avec les acteurs portuaires sur des critères d’autorisation et des modalités
de contrôle incontestables. L’accès par le Nord via la RD18 E reste par
ailleurs probant.
Comme le rappellent Yvon Robert et Frédéric Sanchez : « la santé et le
bien-être des Rouennais ne doivent pas être opposés aux exigences de
l’activité économique du port ».


Lien : le site sur les travaux du Pont Mathilde
Vidéo : l'accident du pont Mathilde le 29 octobre 2012

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports