Des chasseurs en colère vandalisent la Maison de l'Estuaire au Havre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie du Mesnil-Adelée

Une trentaine de chasseurs était rassemblée devant la Maison de l'Estuaire du Havre ce mercredi 30 juillet en fin d'après-midi. Ils étaient venus protester contre le rejet d'une de leurs demandes. Les esprits se sont échauffés... Des dégradations ont été commises. Une plainte va être déposée.

Au Havre, la Maison de l'Estuaire est chargée de la gestion de la Réserve Naturelle Nationale de l'Estuaire de la Seine. Hier (mercredi 30 juillet), elle est devenue la cible de la colère des chasseurs. Une trentaine d'entre eux s'est rassemblée devant les locaux de l'association en fin d'après-midi. Ils étaient venus protester contre le rejet de leur demande de dérogation pour effectuer des travaux d'entretien sur les gabions - les abris pour la chasse au gibier d'eau - situés dans la réserve.

Selon le président de la Maison de l'Estuaire, cette demande a été rejetée car elle n'a pas été faite en temps et en heure par l'ACDPM (Association de Chasse du Domaine Public Maritime de la Baie de Seine et du Pays de Caux).

Une délégation de chasseurs a été brièvement reçue, mais la pression est montée à l'extérieur. Résultat : des pétards et des fumigènes ont été lancés. La vitrine de l'association brisée.

La Maison de l'Estuaire a décidé de porter plainte.

Les explications de Bruno Lecoquière, président de la Maison de l'Estuaire :

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité