Deux Bas-Normands champions du monde d'enduro

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM avec AFP
Pierre-Alexandre Renet a été sacré champion du monde d'enduro ce dimanche en Italie. C Sports l'avait rencontré chez lui dans le Cotentin.
Pierre-Alexandre Renet a été sacré champion du monde d'enduro ce dimanche en Italie. C Sports l'avait rencontré chez lui dans le Cotentin.

Christophe Nambotin (KTM) en E1 et Pierre-Alexandre Renet (Husqvarna) en E2, ont été sacrés champion du monde d'Enduro ce dimanche lors du Grand Prix d'Italie.

L'enduro est l'une des disciplines les plus techniques et les plus éprouvantes du moto-cross, une course d'endurance sur un parcours accidenté à réaliser dans un temps imparti. Et sur la piste, ce sont les Bas-Normands qui tirent leur épingle du jeu. Le Cherbourgeois Pierre-Alexandre Renet est redevenu champion du monde de la discipline dans la catégorie E2 ( 290 à 450 CC) ce dimanche lors du Grand-Prix d'Italie, la 6e et avant-dernière manche de la saison. Le Manchois avait déjà remporté ce titre en 2012. L'équipe de C Sports l'avait rencontré chez lui, dans le Cotentin, et suivi l'hiver dernier lors de son entraînement peu avant le début de la saison. 

Reportage de C Sports diffusé le 2 février 2014

durée de la vidéo: 03 min 11
Portrait de Pierre-Alexandre Renet


Un autre Bas-Normand, lui aussi de la Manche, a été sacré champion du monde ce dimanche en Italie. Christophe Nambotin (KTM), licencié du Moto Club d'Ouville, s'est imposé en E1 (175 cc à 250 cc) dans les deux manches du Grand Prix alors que son plus sérieux adversaire, le Finlandais Eero Remes (TM) terminait aux 3e et 8e places.



La dernière manche de la saison, le Grand Prix de France, se déroulera à Brioude les 13 et 14 septembre. Les deux Français ne peuvent plus être rejoints au classement.




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.