Cet article date de plus de 6 ans

Elle vendait des produits sur internet sans jamais les envoyer

Une habitante de Saint-Etienne-du-Rouvray est l’auteur d’une escroquerie sur internet. Pendant deux ans, elle a publié des annonces sur plusieurs sites  vendre en ligne des objets high-tech. Problème, elle touchait l’argent par virement mais n’envoyait jamais les articles.
© maxppp
Tout commence le 5 juillet 2013. La police convoque une habitante de Saint-Etienne-du-Rouvray à la suite d’une plainte. Elle aurait vendu un produit sur internet et aurait reçu l’argent sans jamais envoyer l’article acheté. Celle-ci se défend comme elle peut mais n’arrive pas à convaincre les policiers qui décident d’éplucher le compte bancaire de la présumée coupable.

Ils étudient l’historique de son compte personnel en remontant jusqu’à 2012 et constatent des virements douteux. Ils prennent contact avec les personnes à l’origine de ces virements. Ces derniers ont tous déposé plainte pour la même raison : un achat sur internet sans jamais recevoir la marchandises. Ils viennent des quatre coins de la France (Calvados, Rhône, Sarthe, Vienne…). En tout, ce sont 12 personnes qui ont subi cette escroquerie. Le montant total du préjudice s’élève à 1.800 euros. Les annonces étaient déposées sur le Bon Coin, Ebay ou encore Facebook.

Convoquée à nouveau le mardi 19 août 2014  au commissariat d’Elbeuf , la jeune femme de 29 ans a reconnu les faits. Elle aurait évoqué des difficultés financières. Remise en liberté après ses aveux, le dossier a été transmis au Parquet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers consommation internet