A l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, Deauville se souvient de ses hôtels transformés en hôpitaux

Situé à moins de trois heures des fronts de l'été 1914, les casinos et hôtels de Deauville et Trouville sont rapidement transformés en hôpitaux militaires / © @F3BN
Situé à moins de trois heures des fronts de l'été 1914, les casinos et hôtels de Deauville et Trouville sont rapidement transformés en hôpitaux militaires / © @F3BN

 A Trouville comme à Deauville, les casinos et certains hôtels ont servis d'hôpitaux temporaires après les combats sanglants à la frontière belge... Une exposition de photographies exceptionnelles fait revivre cette histoire dans les locaux de la salle des fêtes de Deauville.

Par Alexandra Huctin

Lorsque la Grande Guerre éclate à la fin du mois de juillet 1914, l'une des bataille les plus sanglantes de toute l'histoire militaire française cause la mort de 27 000 hommes et en blesse des milliers d'autres. Cette bataille se déroule le 22 août à la frontière Belge et Luxembourgeoise... Dans les jours qui suivirent des centaines d'hommes bandés, ensanglantés, et cassés sont débarqués à Dieppe et  sur toute  la côte fleurie, jusqu'à villers-Sur-Mer.  Les casinos de deauville, Trouville sont transformés en grands dortoirs. Les grands hôtels tout récemment construits sont également réquisitionnés. très vite infirmière et médecins investissent les lieux avec leur matériel médical. 

Des milliers d'hommes y resteront jusqu'au début de l'année 1919. / ©
Des milliers d'hommes y resteront jusqu'au début de l'année 1919. / ©


 

Les casinos pourront reprendre leur activité avant les grands hôtels / ©
Les casinos pourront reprendre leur activité avant les grands hôtels / ©
Les derniers poilus quitteront Deauville 15 mois après le conflit / ©
Les derniers poilus quitteront Deauville 15 mois après le conflit / ©


A voir, avant dimanche 24 Août, à la salle des fêtes de Deauville, 119 avenue de la République.


Le reportage de Thierry Cléon et Guillaume Le Gouic avec Hubert Moisy, Président de l'Amicale philatélique et cartophile de Trouville-Deauville et Gilbert Hamel, Collectionneur
 

Deauville transformé en hopital militaire



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus