Cet article date de plus de 7 ans

Après Caen et Ouistreham, Hérouville-Saint-Clair arme sa police municipale

Depuis le mois de juillet, quatre policiers municipaux patrouillent dans les rues avec leur revolver. Dans quelques semaines, tous les agents seront armés. La police municipale a obtenu gain de cause auprès du premier magistrat de la commune.
Le holster est il en train de devenir l'accessoire à la mode chez les policiers municipaux de l'agglomération caennaise ? Si au niveau national 40% des agents municipaux sont armés, ce pourcentage grimpe à 75% sur Caen-la-Mer. Après Caen et Ouistreham, c'est désormais Hérouville-Saint-Clair qui arme sa police municipale. Un tiers de l'effectif (quatre agents sur douze) a suivi une formation en juin dernier. La préfecture a délivré les autorisations de port d'arme le mois suivant. Dans quelques semaines, c'est la totalité de l'effectif qui sera autorisée à patrouiller dans les rues de la ville avec un revolver 38 special. 

Si les habitants rencontrés par notre équipe ne sont pas tous convaincus de cette nouveauté, les agents sur le terrain la jugent indispensable à leur sécurité. "Même si la délinquance a baissé de façon générale, elle a évolué et est devenue plus dangereuse, plus violente", explique le lieutenant Ludovic, "Dans des cas comme des vols à main armée ou des cambriolages, il faut qu'on ait un moyen de riposte et de défense contre ces personnes-là."

Les policiers municipaux ont réussi à convaincre le maire de la ville, au départ réticent. "Mon devoir c'est de rassurer la population mais aussi d'apporter des réponses aux personnes qui interviennent dans les quartiers, comme la police municipale", explique Rodolphe Thomas, arguant également de la baisse des effectifs de la police nationale.

Reportage de Louise Simondet et Guillaume Le Gouic
Intervenants:
- Lieutenant Ludovic, adjoint au chef de service de la police municipale d'Hérouville
- Rodolphe Thomas, maire d'Hérouville-Saint-Clair

durée de la vidéo: 01 min 58
Après Caen et Ouistreham, Hérouville-Saint-Clair arme sa police municipale

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité