Cet article date de plus de 6 ans

La moitié des jeunes ados bas-normands sur les réseaux sociaux dès 12 ans !

Une étude menée auprès de jeunes bas-normands en 2014 montre que 82 % des ados ont accès à internet , à la maison, dans leur chambre (accès wifi)  et 90% directement sur leur smartphone. Un quart de ces jeunes garde leur téléphone connecté dans leur lit, la nuit. 
les adolescents attirés par les aux réseaux sociaux
les adolescents attirés par les aux réseaux sociaux © @AFP
C'est une étude destinée aux parents et aux professionnels de l'enfance. Les pratiques éducatives en matière d'internet évolue aussi vite que la technologie.

Alors que beaucoup de nos ados sont équipés à Noël ou à leur anniversaire, comment se positionner en tant que parent? Quoi exiger comme comportement en retour, après un tel cadeau? Pour se forger un idée autant bien connaître nos enfants. Leur génération est née avec Internet.

Cette étude menée dans le cadre du dispositif d’éducation aux usages numériques, initié par la Région Basse-Normandie, a été réalisée en 2014 à partir des réponses de 5 000 lycéens et apprentis bas-normands.
Sophie Jehel, Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, rattachée au Centre d’étude sur les médias de l’Université Paris 8 a mené ce travail. 

78% des ados se connectent tous les jours, 25% dorment avec leur smartphone

Cette étude montre que l’équipement des jeunes est considérable : 82 % peuvent accéder à Internet à domicile avec le wifi. Plus de 90 % déclarent pouvoir utiliser leur téléphone pour aller sur Internet.
Ainsi, 78 % se connectent tous les jours.
Parmi les réponses, une question doit concerner les parents : plus de 25 % des jeunes sondés passent la nuit avec leur smartphone allumé, dans leur lit.

Le succès de facebook chez les 12 ans  et la course aux "amis"

Sur le web, les trois principales activités des jeunes sont reliées : les activités de sociabilité entretiennent les consommations médiatiques et culturelles à travers les systèmes de recommandation mis en place sur les réseaux sociaux, les activités d’information se déroulent aussi sur les réseaux sociaux, puisque Facebook vient largement en tête comme site qui propose de l’information pour les jeunes.

Facebook pourtant "non recommnandé" aux moins de 13 ans 

Les réseaux sociaux occupent une place centrale dans les activités numériques des jeunes.
70 % des jeunes y revendiquent plus de 150 contacts, ce qui n’est pas sans poser question quant à la maîtrise des informations personnelles.
La moitié des jeunes est présente sur les réseaux sociaux dès l’âge de 12 ans, alors que l’âge recommandé par facebook par exemple est au minimum de 13 ans.

20 % des filles "harcelées" 

Enfin, il ressort que les filles ont trois fois plus d’appréhension vis-à-vis d’agressions personnelles. En effet, elles sont près de 20 % à avoir subi des situations de harcèlement, d’insulte, de menace, de moquerie, ou de question indiscrète….

En conclusion, cette étude résume : "si les pratiques numériques des jeunes représentent des perspectives d’accès à l’information, et de construction de réseaux personnels qui n’existaient pas auparavant, elles peuvent aussi représenter une source de fragilité pour ceux qui s’exposent le plus. Le respect des filles sur le web notamment apparaît comme un enjeu majeur. La promotion d’usages responsables, la connaissance de sites variés et de qualité, la compréhension du fonctionnement du web, tels que présentés lors des ateliers éducatifs reste donc un enjeu éducatif essentiel."






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société jeunesse internet réseaux sociaux éducation santé