Près de Rouen, le réceptionniste d'un hôtel avait été roué de coups

Deux hommes ont été identifiés et interpellés deux mois après une agression commise à Saint-Etienne du Rouvray (Seine-Maritime)

Filmés par une caméra de surveillance

C'est mercredi (18 février) que deux habitants de Saint-Etienne du Rouvray ont été arrêtés et entendus par la police avant d'être convoqués prochainement au tribunal correctionnel de Rouen.

Les faits reprochés remontent à la fin de l'année dernière (au 18 décembre 2014) quand vers 6h30 du matin, refusant de donner des chambres à trois clients visiblement ivres, le réceptionniste d'un hôtel avait été violemment frappé. Roué de coups au point de bénéficier d'une ITT de 20 jours.

L'équipe du groupe d'appui judiciaire du commissariat de Saint-Etienne du Rouvray (au sud de Rouen) débutait alors son enquête. En plus de la description des agresseurs faite par la victime, les policiers ont utilisé les enregistrements vidéo des caméras de surveillance placées à l'entrée de l'hôtel pour établir un signalement le plus précis possible des trois hommes.

Un signalement qui a été ensuite entré dans le fichier CANONGE, un logiciel informatique  d'identification qui rassemble de nombreuses informations morphologiques de personnes déjà arrêtées. Après comparaison des visages (notamment par reconnaissance faciale), les policiers ont finalement pu identifier deux habitants de Saint-Etienne du Rouvray âgés de 23 et 24 ans. Entendus par les enquêteurs, ils ont reconnu les faits, mais en en partie seulement, en raison de leur état d'ivresse au moment des faits.

Le troisième homme n'a pas encore été identifié.