Alençon: des salariés de Carrefour devant les Prud'hommes

Une centaine d'employés de l'enseigne ont assigné ce matin leur employeur en justice.

Ces employés sont pour l'essentiel des caissières qui étaient payées en dessous du Smic. Elles mettent en cause le non paiement de leur temps de pause. Leur avocate, Me Brand, juge "intolérable" cette situation.

Les dirigeants de Carrefour ont mis en avant un accord de branche, réglementaire selon eux. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 8 Juillet prochain

L'interview de Maître Elise Brand