La réforme du collège, "nivellement par le bas" : Bruno Le Maire, Edouard Philippe et Hervé Morin interpellent François Hollande

La lettre a été envoyée ce mercredi 6 mai au chef de l'Etat. Elle est signée par le député de l'Eure Bruno Le Maire et soutenue par 152 députés et sénateurs

© P. Kovarik/AFP


Ce n'est pas une lettre d'anniversaire pour célébrer les 3 ans d'exercice au pouvoir de François Hollande. Bruno Le Maire aiguillonne le président de la République sur la réforme du collège. Il est suivi par le député de l'Eure Hervé Morin et le député-maire du Havre Edouard Philippe et 150 autres parlementaires de l'UMP et de l'UDI.

"Avec cette réforme, votre majorité abandonne l'excellence républicaine et choisit le nivellement par le bas. L'égalitarisme ne peut pas faire un projet pour notre Nation"


Le député de l'Eure met l'accent sur la "fragilisation de l'apprentissage de l'allemand", la suppression des classes bilingues,  la réduction de l'enseignement du latin à une "simple notion de civilisation", et la place "facultative" faite au siècle des Lumières en histoire.

La réforme du collège sur le site du gouvernement

La lettre de Bruno Le Maire dans son intégralité

© Site internet de Bruno le Maire



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique éducation