• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La nouvelle Jeannette a la forme d'une coquille saint-Jacques

Nouveau départ, nouvelle forme pour la madeleine Jeannette
Nouveau départ, nouvelle forme pour la madeleine Jeannette

"C'est enfin concret!" pour George Vianna le nouveau patron, pour tous les ex-Jeannette et pour  tous les normands qui ont soutenu l'extraordinaire mobilisation de ces salariés qui ne voulaient pas voir leur activité s'éteindre. Les nouvelles madeleine Jeannette sont arrivées.

Par Alexandra Huctin

C'était un grand jour à Démouville. Un jour de renaissance. Ce Vendredi après-midi les fours tout flambant neuf se sont mis en route dans les nouveaux locaux de Jeannette. Et la première fournée a pu cuire sous le regard curieux des journalistes présents et des invités privilégiés. 



Du made in France 


La nouvelle madeleine sent bon la vanille. Et le nouveau chef Parc qui s'est occupé de la recette assure qu'elle est composée de " 30 % de beurre d'Isigny, et 30% d'oeuf,des produits tous français. Et même la vanille vient de Tahiti." L'objectif est de se positionner sur le marché du produit artisanal et de qualité. De nombreuses épiceries de "luxe" sont déjà sur les rangs. 


 


En forme de coquille Saint-Jacques


Et c'est certainement un clin d'oeil à la Normandie, la nouvelle madeleine a abandonné sa forme de coque de bateau pour celle d'une coquille Saint-Jacques, autre produit phare de notre terroir.



Il reste encore de l'argent à trouver


Pour le moment, deux personnes ont signé un CDI,et les autres anciens salariés espèrent que 12  prochains contrats leur seront proposés à la rentrée de septembre. 
Car il reste un sérieux soucis financier à régler. Sur les 910 000 Euros de fonds nécessaires à la relance de cette activité. Manque encore un tiers du budget, soit 350 000 Euros. Le financement participatif n'a pas encore apporter tout l'argent espéré.

Pour le moment il y a 150 actionnaires. Et l'entreprise a tout pour convaincre les banques à lui prêter un peu d'argent, aujourd'hui .


En vente à partir du 19 septembre 2015


Les nouvelles madeleines ne sont pas encore en vente. Elles seront officiellement (et symboliquement) présentées aux caennais lors de la grande foire expo : le 19 septembre prochain.
Un magasin d'usine de 50 m2 sera crée, d'ici là, sur le site de Démouville. 

A savoir que Jeannette envisage une vente-dégustation cet été, place Saint-Sauveur à Caen pour remercier les caennais de tout cet élan de solidarité qui leur a permis de sauver la marque. 

Les gourmands devront donc attendre encore un peu. Régalez-vous en images...



Sur le même sujet

Réaction de Brigitte Lebrethon au décès de Jacques Chirac 26 septembre 2019

Les + Lus