Alençon: une entreprise de peinture occupée par ses 24 salariés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elise Ferret .

L'entreprise de peinture en bâtiment Kempf a été placée en liquidation judiciaire dès le début d'après-midi à 13 heures. Les 24 salariés de cette affaire familiale ont immédiatement décidé d'occuper les lieux en signe de protestation. Ils dénoncent une mauvaise gestion de leur patron.

Ils n'en reviennent pas. Leur patron ne les a même pas contacté pour les avertir. A l'heure du déjeuner, vers 13 heures, les salariés de l'entreprise de peinture Kempf d'Alençon ont appris que leur société avait été placée en liquidation judiciaire. La nouvelle a été annoncée par l'administrateur judiciaire à la secrétaire de la société.


Une entreprise de peinture en bonne santé

En réaction, les 24 employés ont donc décidé d'occuper les locaux jusqu'à nouvel ordre. L'incompréhension domine au sein du personnel de l'établissement. Cette structure familiale existe depuis 60 ans. Certains employés ont 40 ans d'ancienneté au sein de cette structure. Selon eux, la trésorerie était bonne, des commandes étaient en cours.  


Une occupation jusqu'à nouvel ordre 

Demain, mercredi 3 juin, l'entreprise est fermée. Jeudi, l'administrateur judiciaire doit rencontrer les employés de Kempf. L'occupation qui a commencé cet après-midi ne fait que commencer.


Images et interview de Damien Migniau et Nicolas Corbard

durée de la vidéo: 00 min 33
Interview Kempf

Jonathan Trigolet: Peintre en bâtiment, délégué FO

durée de la vidéo: 00 min 22
Entreprise Kempf


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité