• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Une nouvelle desserte pour le Mont Saint-Michel et de nouvelles rames pour le Paris-Caen-Cherbourg

La région est prête à contribuer au remplacement du train corail sur le Paris-Caen-Cherbourg / © @F3BN
La région est prête à contribuer au remplacement du train corail sur le Paris-Caen-Cherbourg / © @F3BN

Au Conseil Régional de Basse Normandie, le président Laurent Beauvais a annoncé qu'il allait écrire au ministre des transports pour que soient changés les trains du Paris-Caen-Cherbourg. Et la Région entend améliorer la desserte ferroviaire jusqu’au Mont-Saint-Michel, dès cet été.

Par Alexandra Huctin

Laurent Beauvais  a souhaité écrire au Ministre des transports, Alain Vidalies, afin que soit pris en compte le nécessaire renouvellement du matériel ferroviaire sur la ligne Paris-Caen-Cherbourg.
Pour remplacer les voitures Corail vieillissantes, il est impératif de prévoir l’investissement sur un matériel de nouvelle génération, plus confortable, plus rapide roulant à 200 km/h et apportant une souplesse d’exploitation et des économies d’énergie.

Un train qui roule à 200 km/h

A titre d’exemple, a été présenté le Coradia Liner V 200, nouveau train Grandes Lignes d’Alstom. Ce matériel peut rouler à 200 km/h, a de bonnes capacités d’accélération et de décélération,et  offre un très bon niveau de confort , ainsi qu' un accès de plain-pied, depuis le quai.

Elles pourraient rouler sur le réseau ferroviaire normand d'ici 4 ans.

Et le Mont-Saint-Michel depuis Paris ?

La Région entend aussi améliorer la desserte ferroviaire jusqu’au Mont-Saint-Michel. A cette fin, plusieurs actions sont développées :

A partir du 5 juillet,  la Région Basse-Normandie renouvelle les offres TER Caen-Granville le week-end et Ligne Baie tous les jours de la semaine de début juillet à fin août entre Granville et Saint-Malo, en desservant la baie du Mont-Saint-Michel.

La Région a également décidé de mettre en service, à partir de la mi 2016, des trajets en autocar Villedieu – Le Mont Saint-Michel en correspondance avec des trains Régiolis de Paris-Granville. Cette desserte permettra de proposer une offre d’un aller et retour quotidien de Paris vers le Mont-Saint-Michel avec un forfait trains + autocar pouvant inclure la visite du Mont-Saint-Michel.


Le reportage de Rémi Mauger et Jean-Michel Guillaud :

Avec l'intervention de :

- Pierre Mouraret, vice-président Région Basse-Normandie

-François Digard, conseiller régional (les républicains)


Du nouveau sur les rails

 

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus