Alerte sécheresse : "On n'a jamais connu un niveau d'eau aussi bas !"

L’absence de pluie et les fortes chaleurs ont aggravé rapidement la situation. L'Ouest du Calvados est particulièrement impacté par d'importantes mesures de restrictions d'eau pour préserver l’alimentation en eau potable de la population. A la base nautique de Pont-Farcy, la saison est déjà terminée.

C'est la course à l'eau et notamment près de la Vire. En aval, côté Manche, les barrages ont peu à peu été détruits. Alors pour aider les communes voisines, la retenue de Pont-Farçy a ouvert les vannes, libérant une quantité d'eau devenue précieuse.

En amont, ce fut un peu la douche froide, pour Joffrey Marie, bénévole de l'association "Base des gorges de la Vire". Ce matin, lorsqu'il arrive à la base nautique, il constate dépité :

C'est simple, en une nuit, nous avons perdu deux mètres d'eau !

Joffrey Marie, bénévole de l'association "Base des gorges de la Vire"

"L'ouverture du barrage a vidé les réserves. Hier, on avait encore 2m 50 d'eau, on pouvait encore ouvrir le parcours de 2.5 km. Ce matin, il reste entre 20 à 50 cm par endroit. On n'a pas d'autres choix que de fermer"

Depuis quelques années, Joffrey Marie observe la baisse des niveaux d'eau dans la Vire. L'an dernier déjà, la base nautique avait dû fermer pendant deux semaines, fin juin. Il y a trois semaines, lui et ses copains de l'association s'étaient résignés à fermer les parcours descente de 15 et 9 kilomètres, faute de quantité d'eau suffisante.

"Cela nous fait mal au cœur. Avec l'association, on a déployé beaucoup d'énergie pour cette saison. On a effectué des corvées de nettoyage des bords de la rivière pour faire découvrir la beauté du site. Les gorges de la Vire restent méconnues. C'est notre petit plaisir de faire connaître ces parcours qui sont très sauvages. Tout tombe à l'eau en une nuit."

Après 14 ans de fermeture, la base de Pont-Farcy a en effet été réouverte grâce à la bonne volonté d'une bande de copains, âgés de 25 à 70 ans. Tous ont à cœur de valoriser ce patrimoine l'été.

"Nous sommes une petite association. On ne vit que sur les locations de canoë. Pas d'activité signifie la suspension de nos projets, comme le renouvellement de la moitié de notre flotte", explique Joffrey Marie, sceptique sur la suite de la saison. "A mon avis, on va rester fermer jusqu'à la fin août. Il faudrait de très grosses pluies pour retrouver un niveau d'eau suffisant.»

Les mesures de restrictions dans le Calvados

La pluie, tant espérée en plein été en Normandie. Oui, oui, vous avez bien lu. La sécheresse qui sévissait depuis longtemps dans les régions méridionales s'étend jusque dans nos latitudes. A tel point que la Préfecture du Calvados a décidé de prendre des mesures de restrictions drastiques, en fonction de l'endroit où vous habitez.

En jaune, se trouvent les zones en situation d'alerte. Une mesure parmi d'autres : l'arrosage des pelouses est interdit entre 10h et 20h.

En orange, c'est la zone d'alerte renforcée. Cette fois, l'arrosage est strictement interdit.

En rouge, zone dite "en crise", les pratiques nautiques en rivière (navigation, marche..) sont interdites.

Ce ne sont que des extraits de la liste des mesures prises par la Préfecture. L'intégralité se trouve sur leur site, sur ce lien.