A Dunkerque, le Stade Malherbe de Caen laisse échapper la victoire dans les dernières minutes

Malgré un effectif diminué, le club normand a ouvert le score ce samedi soir à Dunkerque grâce à Mehdi Chahiri. Avant de se faire rattraper dans la dernière ligne droite. Ironie de l'histoire, c'est un ancien Caennais qui a remis les compteurs à zéro.

"La déception l’emporte au vu du scénario ce soir. Après si on regarde ce que l’on vit au quotidien, on n’aurait jamais pensé finir un match de Ligue 2 avec cette équipe-là", commentait ce samedi soir, après le coup de sifflet final, Stéphane Moulin. Il est vrai que ce déplacement en terre nordiste ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices, de l'aveu même de l'entraîneur du Stade Malherbe de Caen qui, la veille du match, égrénait tristement le dernier bilan de l'infirmerie : "Dos, coude, genou, ménisque, croisés, adducteurs... on a à peu près tout". Un effectif fortement diminué donc côté normand face à une équipe de Dunkerque qui avait récemment retrouvé du poil de la bête. Sur le papier, pas de quoi envisager une victoire.

Ce sont pourtant les Normands qui ont ouvert le score après une première période sans saveur (des deux côtés). A la 63e minute, Mehdi Chahiri se débarrasse avec habileté de trois adversaires dans la surface avant de tromper le portier dunkerquois à bout portant. Un superbe but, le troisième de la saison pour l'aillier malherbiste.

Rira bien qui rira le dernier. Et le dernier, en l'occurence, joue sous les couelurs du club nordiste. Après avoir officié en rouge et bleu. A la 85e minute, Malik Tchokounté, servi par un centre de Bilal Brahimi, remet les compteurs "à zéro" face à son ancien club. Les supporters normands ne lui en tiendront pas rigueur.

"Le seul regret que j'ai, c'est qu'on doit prendre le large dans le premier quart d'heure de seconde période", déclarera peu après Stéphane Moulin, estimant que ses hommes ont manqué "trois grosses occasions" durant ce laps de temps. avec ce match nult, le Stade Malherbe pointe désormais à la 10e place du classement, à équidistance du top 5 et de la zone rouge en termes de points.  Prochain rendez-vous le samedi 30 octobre, à la maison, face à Grenoble (14e).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sm caen football sport