• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Amiante: les anciens de Tréfimetaux à Dives-sur-Mer assignent l'Etat en référé

Le collectif amiante Tréfimétaux ce mardi devant le tribunal administratif de Caen
Le collectif amiante Tréfimétaux ce mardi devant le tribunal administratif de Caen

Le Collectif amiante Tréfimétaux voudrait récupérer un rapport de l'inspection du travail qui pourrait permettre de classer l'ex-usine de Dives-sur-Mer en site amianté. Mais l'administration refuse de le leur communiquer.

Par F3Normandie

Voilà 14 ans qu'ils se battent. Malgré la fatigue, ils étaient encore là ce mardi devant le tribunal administratif de Caen pour défendre leur droit. 300 salariés de l'usine Tréfimétaux de Dives-sur-Mer ont été reconnus malades. 100 personnes sont décédées. Mais depuis 2010, l'usine ne fait plus partie des sites classés "amiante", ce qui pénalise les anciens salariés. Pourtant, en 2012, quatre ministres, dont Bernard Cazeneuve, avaient affirmé leur volonté de réparer cette situation en publiant un arrêté de classement.

Mais quatre ans plus tard, rien n'a été fait. Le collectif amiante Tréfimétaux a donc décidé d'assigner l'Etat en référé devant le tribunal administratif de Caen. Objectif: récupérér le rapport de l'inspection du travail qui recense les victimes de l'amiante sur le site de Dives-sur-Mer, un rapport que l'administration refuse de livrer. Le tribunal rendra sa décision au plus tard au début de la semaine prochaine.


Reportage de Catherine Berra et Patrick Mertz
Intervenants:
- Maître Arnaud Labrusse, avocat du Collectif amiante Tréfimétaux
- Pierre Mouraret, maire de Dives-sur-Mer

Les anciens de Tréfimetaux à Dives-sur-Mer assignent l'Etat en référé

 

Sur le même sujet

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus