Caen: des barmen du monde entier s'affrontent autour du calvados

Cette année, les finalistes des trophées internationaux des Calavdos nouvelle vogue doivent marier le spiritueux normand avec des légumes / © SL
Cette année, les finalistes des trophées internationaux des Calavdos nouvelle vogue doivent marier le spiritueux normand avec des légumes / © SL

La 22e édition des trophées internationaux du Calvados nouvelle vogue a lieu ce lundi 26 mars au Centre des congrès de Caen. Cette année, les compétiteurs doivent marier dans leurs cocktail le spiriteux normand avec des légumes. 

Par CM

Ils étaient 500 au départ. Ils ne sont plus que 14 et s'affrontent ce lundi après-midi au Centre des congrès de Caen. 14 barmen et barmaid, venus de toute l'Europe et de Russie , vont rivaliser d'imagination pour créer un cocktail à base de calvados pour tenter de remporter la 22e édition des trophées internationaux des Calvados nouvelle vogue.

Mais à chaque édition sa contrainte. "Cette année, on a a choisi les légumes", expliquait ce lundi midi sur notre antenne Didier Bedu, président de l'interprofession des appellations cidricoles (IDAC), "la Normandie, c'est la terre des pommes mais c'est aussi une terre maraîchère. Ça va être très intéressant de voir comment les légumes vont être associés dans des cocktails à bas de Calvados".

Didier Bedu, pdt de l'IDAC, invité du journal du 26 mars
Didier Bedu, président de l'interprofession des appellations cidricoles, était l'invité de votre édition régionale ce 26 mars à l'occasion des trophées internationaux des Calavdos nouvelle vogue

Ce concours, organisé par l'Idac, est bien évidemment une vitrine pour le spiritueux normand, dont la moitié de la production est destinée à l'exportation. "Sur 6 millions de bouteilles, il y a environs la moitié est exportée vers 120 pays", explique Didier Bedu. Parmi les amateurs de "Calva", les pays européens, les Etats-Unis, le Japon ou la Russie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lillebonne : la saison 2018-2019 au théâtre Juliobona

Les + Lus