Les cheminots affichent en grand leur détermination sur la gare de Caen

Une banderole XXL ce jeudi matin sur la façade de la gare de Caen peu avant l'assemblée générale des cheminots
Une banderole XXL ce jeudi matin sur la façade de la gare de Caen peu avant l'assemblée générale des cheminots

Alors que la mobilisation contre la réforme ferroviaire entame son deuxième mois, les cheminots caennais ont déployé une large banderole ce jeudi matin sur la façade de la gare de Caen, histoire de faire mentir les rumeurs d'un essoufflement de leur mouvement.

Par CM

Coup d'éclat ou baroud d'honneur ? Alors que les Français semblent s'être habitués à la grève SNCF, comme si elle faisait partie du paysage, et que la direction de l'entreprise publique annonce, au fil des différents épisodes de deux jours, une baisse du taux de grévistes, les cheminots caennais ont vu les choses en grand ce jeudi 3 mai pour faire entendre leurs voix et montrer que leur détermination est loin de manquer de souffle: une vaste banderole recouvrant toute entière la façade de la gare de Caen sur laquelle était inscrit: "le service public n'est pas fait pour faire du fric".

A l'assemblée générale, peu après ce coup d'éclat, ils étaient 150, de toutes les générations et tous les métiers, à voter d'une seule main la reconduction de la grève. "On ne peut pas dire que ça s'essouffle", affirme Michael Lainey, secrétaire général adjoint CFDT Cheminots Normandie, "il y a les vacances, les fériés qui font qu'on peut avoir l'impression...mais au niveau national il n'y a rien du tout qui s'essouffle. Après chaque région est différentes. Nous il y a beaucoup de TER et ils sont faits par les bus".

Le septième épisode de grève en cours doit s'achever ce samedi 5 mai à 7 h 55. Les syndicats CGT, Unsa et CFDT ont déposé lundi dernier leur préavis pour la huitième séquence de grève, qui débutera le 7 mai à 20 h.

Reportage de Rémi Mauger et Gildas Marie

Les cheminots affichent en grand leur détermination sur la gare de Caen

Intervenants:
Jean-Pierre Frotin, cheminot retraité CGT
Michael Lainey, secrétaire général adjoint CFDT Cheminots Normandie


Les cheminots du Cotentin également mobilisés

Ce vendredi 4 mai, l'intersyndicale CGT, Sud et CFDT a appelé les cheminots à l'action. Les syndicats proposeront des animations à partir de 11 h depuis la Montagne du roule. L'après-midi, une opération nettoyage est organisée à partir de 14 heures sur la plage de Collignon, une action "soutenue par la Ville de Cherbourg" selon le communiqué de l'intersyndicale.

Les prévisions de trafic en Normandie ce vendredi 4 mai

La direction de la SNCF annonce un trafic "perturbé" ce vendredi en Normandie avec 1 TER sur 2 et 2 Intercités sur 5

Les TER

  • Paris-Rouen : 1 train sur 2
  • Paris-Caen : 1 circulation sur 2
  • Rouen-Amiens : 4 circulations sur 5 (cars)
  • Rouen-Dieppe : 1 circulation sur 2
  • Le Havre-Rolleville : 2 trains sur 5
  • Fécamp-Le Havre : 3 circulations sur 5
  • Rouen-Le Havre : 4 trains sur 5
  • Elbeuf-Yvetot : 1 circulation sur 3
  • Évreux / Lisieux / Caen / Cherbourg : 1 train sur 3
  • Lisieux / Trouville - Deauville / Dives – Cabourg : 2 circulations sur 3
  • Caen / St Lo / Coutances / Granville : 2 circulations sur 5
  • Caen / Rennes : 4 circulations sur 5
  • Paris-Vaugirard/ Dreux/ Argentan/ Granville : 2 circulations sur 3
  • Rouen R.D. / Caen : 4 circulations sur 5
  • Le Mans/ Alençon/ Argentan / Caen : 1 train et 13 cars

Les Intercités
  • Paris-Rouen-Le Havre: 2 trains sur 5
  • Paris-Caen-Cherbourg: 1 train sur 2
  • Paris-Granville: 1 train sur 2
  • Caen-Le Mans-Tours: cars

Sur le même sujet

Lutte contre les fuites d'eau à Evreux

Les + Lus