Les collectionneurs de voitures anciennes en colère contre le contrôle technique

Les collectionneurs de véhicules anciens se sont retrouvés ce samedi matin près de la préfecture du Calvados où ils devaient être reçus. Ils s'inquiètent de la réforme du contrôle technique qui les expose à trop de restrictions.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ils étaient une cinquantaine ce samedi 10 février, devant la préfecture à Caen : les collectionneurs de voitures anciennes s'inquiètent de la réforme du contrôle technique. Les nouveaux points de contrôles seraient trop exigeants pour ce type de véhicules.

"On lutte contre le nouveau contrôle technique avec ses 400 points, on voudrait rester à celui existant" expliquait ce matin l'un des participants au mouvement.  Autre raison de leur courroux : le contrôle technique pour les motos que les motos anciennes ne "passeront pas" selon eux. 

Il faut rappeler que les nouveaux contrôles, plus pointilleux, font grimper la facture de 20% pour tous les automobilistes. Auparavant 124 points de contrôle étaient obligatoires, contre 400 en 2018. Parmi les nouveautés, des contrôles approfondis des rétroviseurs et des pare-brise

A noter que les véhicules de collections mis en circulation avant le 1er janvier 1960 n'ont plus l'obligation de passer de contrôle technique depuis le 23 février 2010.