Comment réparer son électroménager, au lieu de le jeter

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.A

On estime que le gaspillage électroménager représenterait plus de 400.000 tonnes de déchets par an.  Pour obtenir gratuitement de l’aide pour réparer les objets en panne au lieu de jeter, plusieurs solutions s'offrent à vous.

Réparer au lieu de jeter, c’est facile à dire mais pas toujours simple à mettre en application. Tout le monde n’est pas forcément très bricoleur et certains ont besoin d’un peu plus que des tutos dégottés sur Internet. Alors pour inciter les français aux réparations de petit ou grand électroménager, l’Agence de la transition écologique (ADEME)  et Spareka, une plateforme de vente de pièces détachées sur Internet, viennent à la rencontre des néo-bricoleurs qui peuvent obtenir un coup de main grâce à un camion itinérant. Ce mercredi, ils faisaient escale à Caen. D'autres dates sont prévues en France, à retrouver en cliquant ici. Ils se renderont à Rouen au printemps prochain.



"Réparer, c'est parfois technique, et on ne peut pas toujours le faire seul", estime Damien Grebot, Coordinateur du pôle économie

circulaire à l'ADEME Normandie, qui s'occupe de cette opération de promotion de la réparation. "Jusqu'à 16 heures à Caen, des professionnels de la répartion seront présent place Bouchard pour aider les particuliers à réparer leurs objets". 

 

40% du gros électroménager trouvé en déchetterie est réparable et réutilisable et 90% des pannes sont réparables, facilement, par tous, avec des outils basiques

estimation de l'ADEME

Limiter les rejets de CO2 en réparant son electroménager

Selon une étude publiée par l’ADEME en avril 2020 intitulée "Evaluation environnementale et économique de l'allongement de la durée d'usage de biens d'équipements électriques et électroniques à l'échelle d'un foyer", si la durée de vie moyenne en France de l’ensemble des télévisions était augmentée de 1 an, passant ainsi seulement de 8 à 9 ans, le gain environnemental serait de 1,7 million de tonnes de CO2, soit les émissions annuelles d’une ville comme Lyon.

 

Quasiment tous les objets sont réparables et la plupart des réparations ne sont pas complexes. Certains objets jetés en déchetterie sont même en état de fonctionnement.

Damien Grebot, Coordinateur du pôle économie circulaire à l'ADEME Normandie

 

Comment réparer ?           

Dans de nombreuses villes, il existe des réparateurs qui peuvent redonner vie à vos appareils, retrouver la pièce manquante et parfois même s'en passer... Sur le site Longue vie aux objets , vous pouvez retrouver les adresses de professionnels proche de chez vous.



Des ressourceries, des ateliers collectifs organisent régulièrement des journées dédiées aux petites réparations. Par exemple, depuis 2015, l'association caennaise La générale Marabille organise des ateliers itinérants de réparation d'objets. Les particuliers réparent eux-mêmes un appareil défecteux, avec l'aide de techniciens bénévoles :

Si vous voulez réparer vous même, le même site vous propose aussi d'effectuer un diagnostic de la panne, en ligne, via un chatbot. Des conseils pour les réparations des pannes les plus fréquentes sont ensuite distillés.

Vous trouverez aussi un peu partout sur le web des vidéos en ligne concernant à peu près toutes les réparations. Personnellement, j'ai pu changer la courroie de distribution de ma tondeuse à gazon grâce à l'une d'entre-elles. Rien n'est impossible...

Vous abandonnez les réparations ? Donnez pour des pièces détachées

Si malgré toute votre bonne volonté, vous vous résignez à racheter du matériel, pensez à vous débarrasser de l'ancien auprès d'une association ou d'une ressourcerie. Ils utiliseront plusieurs appareils pour en réparer un, c'est déjà ça de gagné.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité