Créer son Cosplay à moindre coût : les conseils des pros

Vous rêvez d'endosser le costume de Spiderman, Harley Quinn, ou Deku de My Hero Academia, mais vous n'avez pas le budget ? Pas de panique ! Voici quelques astuces pour créer son cosplay.

Le Cosplay, c'est l'art de prendre l'apparence de son héros préféré et de se mettre en scène, en adoptant ses attitudes. Chez les cosplayeurs, on retrouve l'univers des mangas, des animés (dessins animés japonais), des jeux vidéos, et de la culture "geek". Cette discipline nous vient du Japon et compte de plus en plus d'adeptes en France.

Conventions et festivals "geek" fleurissent un peu partout et les occasions sont nombreuses en Normandie pour porter son cosplay : Geekorama à Bayeux, Le Havre Japan Geek Festival, Manga Deauville, Cherbourg Japan Pop Show, Geek days Caen ...

Les Cosplays peuvent être achetés directement dans des boutiques spécialisées, ou confectionnés à l'aide de ses petites-mains, comme ce costume de Ghostbuster façon Steampunk  (mouvement culturel qui mêle l'esthétique et la technologie du XIXème siècle à des éléments de science-fiction) créé par le président de l'association Cosplay Yumigami.

Le plaisir de créer son Cosplay soi-même

Chatosorus et Mechanical Beast sont des cosplayeurs normands. Lors des festivals, ils aiment présenter leurs créations et montrer leurs trucs et astuces pour se lancer dans l'aventure du Cosplay. Eux-mêmes ont débuté il y a 2 ans en créant leurs costumes faits mains ou avec de la récup. Leur univers : le fantastique.

Une fois qu’on a la technique, ça va. Mais quand on commence, c'est un peu compliqué. Il faut regarder pas mal de tutos sur internet.

Chatosorus

Chatosorus réalise ses costumes. Désormais, elle propose à la vente quelques accessoires, comme des paires d'oreilles, lors des festivals ou sur son site instagram : la boutique du cha'cré. Elle reçoit déjà des commandes de la part de jeunes ou moins jeunes cosplayeurs moins habiles de leurs mains qu'elle. À terme, elle aimerait proposer davantage de créations.

Pour créer son Chevalier de la Peste, Mechanical Beast a cherché des idées sur internet. Pour son masque, il a trouvé des plans qu'il a imprimés. Il a ensuite reporté les calques sur une base en mousse, découpé les éléments avant de les assembler entre eux. Pour apporter de l'épaisseur, il a collé plusieurs mousses ensemble. La peinture fait le reste et donne l'impression d'un casque en métal. Même technique pour son armure, qui lui a pris 2 semaines complètes de travail.

Créer son cosplay pour presque rien 

David Benoît est un bricoleur, adepte de la récup. Selon lui, on peut obtenir des "résultats sympas à des prix raisonnables". Une fois le matériel de base acheté, le reste peut coûter presque rien.

Avec des dalles en mousse à 8 euros les 6, de la glue, et un pot de peinture à 10 euros, on peut faire une armure.

David Benoît, président de l'association AFuJi

Il a d'ailleurs réalisé une armure tirée du manga Dragon Ball pour 30 euros. 

"Un Cosplay d'écolière, c'est une veste, une jupe et un bandana que l'on peut trouver dans son placard", précise-t-il.

Mais le prix dépend du projet. Il suffit de quelques tissus de qualité, d'accessoires à base de leds, pour faire grimper les prix. 

Les matériaux à privilégier pour le Cosplay

Dans les conventions (rassemblements de Cosplayeurs), les règles sont très strictes sur les matériaux à employer pour son costume.

Pour éviter de blesser quelqu'un, une épée, par exemple, ne pourra pas être en bois, mais en mousse.

Certains matériaux permettent d'avoir l'illusion d'arêtes bien saillantes, tout en restant souples. 

Voici un aperçu de ce qu'utilisent les Cosplayeurs :

  • la mousse EVA (type dalles de sol)
  • les matériaux thermaux formables, comme le worbla, facilement déformables avec un sèche-cheveux. 
  • le PVC expansé type forex, une matière utilisée pour réaliser des enseignes. Avec un décapeur thermique, on peut le réchauffer et le travailler.
  • le carton
  • le papier
  • le polystyrène extrudé (type plaques isolantes)

Les ateliers : une bonne idée pour débuter

David Benoît est le président de l'association franco-japonaise AFuJi, basée à Saint-Lô dans la Manche. Avec Chatosorus et Mechanical Beast, il anime des ateliers de Cosplay.

Des moments d'échange pour apprendre à réaliser son propre Cosplay, ou se perfectionner, au contact de Cosplayeurs aguerris.

Au cours de ces ateliers, les participants découvrent les matériaux couramment utilisés dans le Cosplay et apprennent à les travailler.

Le prochain atelier aura lieu le 25 mars 2023. Il est déjà complet, mais il y en aura d'autres. Il faut surveiller leur page Facebook.

À Cherbourg, l'association Cosplay Yumigami propose également des ateliers de création de fioles magiques, des œufs de dragon ou encore des pièces d'armures.

Les professionnels dépensent jusqu'à 1500 euros dans leur Cosplay

La règle pour participer à un concours national ou international, c'est de fabriquer son Cosplay de A à Z, accessoires compris. Pour les professionnels, cela peut monter à 1000 ou 1500 euros entre les différents matériaux et les techniques utilisées.

Mais en attendant d'être professionnel, David Benoît rappelle, qu'avant tout, ce qui compte dans le Cosplay c'est de se faire plaisir, et que même les meilleurs ont commencé par des costumes pas terribles.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité