Grève du 5 décembre : forte mobilisation à Caen et en Normandie

Une forte mobilisation est attendue ce jeudi 5 décembre 2019 en réponse à l'appel à la grève générale. / © STEPHANE GEUFROI MaxPPP
Une forte mobilisation est attendue ce jeudi 5 décembre 2019 en réponse à l'appel à la grève générale. / © STEPHANE GEUFROI MaxPPP

L'appel à la grève contre la réforme des retraites a été entendu en Normandie.  A Caen, près de 15 000 manifestants ont déferlé dans les rues, 8 000 à Cherbourg. Et un trafic ferroviaire quasi nul dans la région. Retrouvez le déroulé de la journée.

Par BL & EF

Le point à 17h

Quelques manifestants jouent encore au jeu du chat et de la souris dans le quartier Saint Jean à Caen. Les pompiers éteignent les quelques feux de poubelle.

Cette journée de grève a été bien suivie dans l'Education Nationale, notamment dans les collèges et lycées. Voici les taux de participation à la grève communiqués par les académies de Caen et Rouen.

Moyenne enseignants 1er degré : 49.77 %  (Moyenne nationale: 51,15 % )
Moyenne enseignants 2d degré : 51.40 % (Moyenne nationale: 42,32 % )
 

Le point à 16h

A Caen, la manifestation principale est terminée. Elle a rassemblée 9000 manifestants selon la Préfecture, 20 000 selon les syndicats. Les mobilisés se sont dispersés peu après 14h et la fin du parcours près des Rives de l'Orne. Quelques échanges de projectiles et de grenades lacrymogènes ont émaillé la fin de la déambulation, le fait d'une poignée de manifestants rapidement calmés par des syndicalistes. Quelques centaines de personnes n'ont toutefois pas prévues de s'arrêter là, et retournent vers le centre-ville. 

Dans les mégaphones, un appel à poursuivre le mouvement dès demain vendredi avec un rassemblement place du théâtre à 10h30. Les cheminots caennais, eux, ont voté la reconduction du mouvement. Ils comptent faire pression sur le Gouvernement au moins jusqu'à mercredi et la prise de parole du Premier ministre Edouard Philippe.  

A Cherbourg aussi, les manifestants, cheminots en tête, ont décidé de poursuivre le mouvement. Ils se retrouveront en AG demain vendredi à 10h. 
 


A Lisieux, au terme de la manifestation, une cinquantaine de manifestants, syndicalistes et Gilets Jaunes, a organisé un barrage filtrant au rond-point de Leclerc. 

Le point à 14h

Il s'agit clairement de la plus grosse manifestation caennaise depuis de nombreuses années. Selon les syndicats, il y aurait 20 000 personnes au sein de la déambulation revendicative (la Préfecture n'a pas encore communiqué son décompte). La tête de cortège est aux abords des Rives de l'Orne (qui a temporairement bloqué ses accès), alors que ceux qui ferment la marche se trouvent près du château de Caen. La situation se tend près de la Presqu'île, non loin du Cargö, la salle de musiques actuelles. Les forces de l'ordre veulent protéger le dépôt pétrolier situé non loin, et font usage de grenades lacrymogènes pour repousser un groupe de manifestants leur lançant des projectiles. 

A Cherbourg, il y aurait 8 000 manifestants selon les syndicats, entre 1 300 et 2 000à Saint-Lô. A Lisieux, entre 1000 et 1 600 personnes ont été comptabilisées. 

Dans l'Orne, à Alençon, le cortège a réuni 2000 personnes et s'est déplacé dans le calme.
 

A la mi-journée, le reportage d'Amandine Pinault et Jean-Michel Guillaud



Le point à 11h

Ca y est, les trois petits cortèges partis de l'Université, de la Presqu'île et de la place du Canada ont rejoint la gare. La grande manifestation s'élance vers le centre ville de Caen, menée par une poignée de Gilets Jaunes, rapidement remplacés par les pompiers, présents en nombre. Elle passera par la rue du 6 juin, puis devant le théâtre, la préfecture, par la rue Ecuyère, la rue Saint-Pierre, le château de Caen, puis la place Courtonne. 
 

Le cortège caennais s'élance depuis la gare pour cette mobilisation du 5 décembre 2019. / © Amandine Pinault. France 3 Normandie
Le cortège caennais s'élance depuis la gare pour cette mobilisation du 5 décembre 2019. / © Amandine Pinault. France 3 Normandie

Ailleurs dans le Calvados, il sont un peu plus d'un millier à Lisieux. 

Dans la Manche,
 Plusieurs grands rassemblements et manifestations sont prévus ou en cours dans le département. à Cherbourg, des blocages routiers ont eu lieu ce matin (voir plus bas) en attendant la manifestation qui débutera à 13h30. A Saint-Lô, 1500 manifestants déambulent dans les rues, ils sont un peu plus de 300 à Coutances et Avranches. Mobilisation également à Villedieu les Pôeles, Granville, Pontorson, Carentan et St Hilaire du Harcouët. Dans l'Orne, l'essentiel des mobilisations sont programmées cet après-midi : à 13h à Alençon devant la préfecture, à 17h à Flers au rond-point des 5 Becs, et à L’Aigle, place de la Poste, ainqi qu'à 17h30 à Mortagne devant la Mairie


Le point à 10h30

Les cortèges se mettente en place ! La première manifestation au départ de la presqu'île vient de partir pour rejoindre la gare de Caen. En conséquence, le cours Montalivet a été fermé. Sur le Campus 1 de l'Université, le cortège s'installe sur la voie publique, alors que Place du Canada, celui des pompiers se met en marche. Tous convergent vers la gare de Caen.  
Les syndicats se préparent au point de ralliement général de la manifestation à la gare de Caen.
Les syndicats se préparent au point de ralliement général de la manifestation à la gare de Caen.

ECOLES - Selon le Snuipp FSU de l'Orne, il y a 62 écoles primaires fermées dans le département (sur 175). Douze établissements dont onze à lençon n'assurent pas le service minimum d'accueil pour les enfants. Dasn le Calvados, sur 348, 46 n'accueillent pas les enfants ce matin. 

A Carpiquet, le blocage du rond-point de la zone industrielle est levé. La circulation se fluidifie peu à peu. Un retour à la normal est prévu pour 11h. 

A Lisieux, enseignants, étudiants, retraités, personnels hospitaliers se rassemblent place Mitterrand. 


Le point à 10h

Le principal point de blocage de ce début de journée se situe à Carpiquet, où un barrage a été mis en place aux abords du rond-point de la zone industrielle. De nombreux automobilistes et routiers se retrouvent coincés. Les sorties et entrée vers la N13 ont été fermées par précaution par la Préfecture. 
Les services de l'Etat conseillent également d'éviter la sortie 15 du périphérique Est, à hauteur de Mondeville, à la Vallée Sèche. Les routiers distribuent des tracts depuis l'aube, certains d'entre eux envisagent de bloquer l'accès à la circulaire rapide caennaise. 

 



Côté transports en commun, pour le moment, aucune perturbation à Caen. Trams et bus circulent en horaires de weekend. 

 


Le point à 9h

Point noir à Carpiquet ! Les sorties menant à Carpiquet sur la RN 13 ont été fermées dans les deux sens de circulation. Des déviations sont mises en place.
Dans la Manche, ça commence à bloquer dans l'agglomération de Cherbourg.

Le point à 8h30

Route : des barrages filtrants commencent à créer des bouchons au niveau du centre routier de Mondeville, gênant la bretelle d'accès au périphérique. Dans la zone d'activité de Carpiquet, la bretelle d'accès au périphérique Ouest est sérieusement encombrée. 


Le point à 8h

Ca roule bien à Caen et sa périphérie mais des barrages sont en train de s'élever à l'Est et à l'Ouest du périphérique. 


Le point à 7h

Route : pas de perturbation sur les principaux axes de la région (périphérique de Caen, A13, A84). Pas de blocage à Mondeville près du centre routier, mais une distribution de tracts d'explication de la réforme des retraites. 
Ferroviaire : aucun train ne circule ce matin sur les rails de Normandie. Des cars de substitution ont été mis en place sur plusieurs lignes. Deux allers-retours au maximum sont prévus aujourd'hui pour effectuer les liaisons suivantes : Caen-Cherbourg et Cherbourg-Caen, Caen-Alençon et Alençon-Caen, Caen-Rennes et Rennes-Caen, ainsi que Caen-Granville et Granville-Caen. 6 cars doivent rallier Paris. Des liaisons sont aussi prévues entre Caen, Rouen et Le Havre. 
Transports en commun : les lignes de Tramway T1, T2 et T3; les lignes de bus 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 20, 21 et 23 circulent selon les horaires du samedi (de 5h à minuit, environ)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus