• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Il y a 75 ans, la bataille Epsom pour la prise de Caen

Des Ecossais de la 15ème division lors de l'opération Epsom / © Public domain / wikimedias commons / collection de l'IWM
Des Ecossais de la 15ème division lors de l'opération Epsom / © Public domain / wikimedias commons / collection de l'IWM

Le 26 juin 1944 était lancée l'opération Eposm pour prendre Caen par l'Ouest et franchir la rivière de l'Odon. Mais Britanniques et canadiens se sont heurtés à de puissantes contre-attaques allemandes. Les images d'archives. 

Par Aurélie Misery


Pour prendre Caen, le général Montgomery projette une opération par l'Ouest. "L'objectif est non seulement de libérer enfin la capitale normande, mais aussi d'attirer les renforts allemands pour faciliter l'avancée des Américains vers Cherbourg", explique Yann Magdeleine, auteur de La Bataille de Caen (OREP éditions). 
 
© OREP Editions
© OREP Editions


L'offensive est lancée au lever du jour le 26 juin 1944 par des unités écossaises de la 15ème division d'infanterie. 

Elle durera jusqu'au 30 juin. Appuyée par les chars d'assaut de la 31e brigade blindée, la division progresse : elles s'empare de Cheux, de Saint-Manvieu, d'un point de passage sur l'Odon. 

Mais les forces britanniques et canadiennes doivent faire face à de rudes combats contre des SS de la Hitlerjugend et de puissantes contre-attaques allemandes. 

Le commandement britannique met fin à l'opération le 30 juin.  

Cela dit, selon, la stratégie de Montgomery fonctionne : "fin juin, sur les neuf unités blindées allemandes présentes en Normandie, six défendent les abords de Caen", précise Yann Magdeleine. 

Cherbourg tombera aux mains des Alliés le 1er juillet. 


 
 

Sur le même sujet

Canicule : les pompiers normands sur tous les fronts ce jeudi après-midi

Les + Lus