"Magic : The Gathering": des cartes magiques mondialement connues illustrées par un caennais

Publié le Mis à jour le

C'est un phénomène planétaire depuis près de 25 ans : des cartes de jeu "magiques" connues de la communauté mondiale des joueurs et dont l'un des illustrateurs les plus connus est Caennais. Il s'appelle Johann Bodin.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Connaissez-vous " Magic : the gathering", ce phénomène qui touche ...plus de 80 millions de personnes ?  Le principe est simple : un jeu de cartes à collectionner, chaque joueur incarne un magicien, la baguette magique, c'est un paquet de cartes, chacune comportant un sort avec des effets variés.  Au début du jeu, chaque joueur dispose de 20 points de vie : le premier arrivé à zéro perd la partie. Aujourd'hui, il en existe des centaines de milliers, depuis la création du jeu en 1993. Et l'un des illustrateurs les plus connus est Normand. L'illustrateur Johann Bodin, originaire de Caen, en a signé près de 200 depuis le début de sa collaboration en 2005. " C'est vraiment le Graal ! Une distribution dans le monde entier. C'est mon client quasi exclusif". 

Fantasy noire et Caravage

"Je travaille en digital, je reçois une 'bible' graphique  avec des éléments à intégrer dans l'œuvre, avec des indications couleurs ou des objets, ensuite, je travaille sur ordi, je peaufine. " Au final, de magnifiques créations d'esprit Fantasy noire ou SF ou encore horreur, une plongée dans des univers imaginaires où l'on devine des influences picturales à chercher du côté de sa formation Arts graphiques qui se finira en 2001 aux Beaux-Arts de Caen: Caravage, l'art pompier, orientaliste, les peintres de la Renaissance ou plus contemporain, Moëbius, Frank Frazetta ou encore Bilal. 

"Le jeu est un jeu évolutif, il se déploie à l'infini, avec des jeux dans le jeu, cinq couleurs de magie, avec leurs points forts et leurs points faibles, à chaque fois, un univers.  Magic of the Gathering de Wizards of the coast est par ailleurs un jeu  facilement transportable qui favorise le lien social car il ne se joue pas vraiment en ligne. Il existe des tournois." 

"Initiés enfants à Pokémon, des adolescents s'attaquent à Magic à l'adolescence ; des joueurs de la première heure continuent de jouer ou recommencent après une pause de quelques années... A son lancement, Magic était surnommé « cardboard crack » : de la drogue en cartes, explique un article complet du Monde publié en 2014, "Magic, le petit jeu de cartes devenu grand". 

"Parmi toutes mes créations, celles que je préfère, c'est celle réalisée à la naissance de ma fille, la carte représente un moine shaolin qui chevauche une mante religieuse, c'est l'animal que j'ai dessiné pour ma toute première illustration et c'était un clin d'œil aux arts martiaux que je pratique par ailleurs".